L’essentiel …

Il est des moments où le cœur se sert,
Douloureux et tendre,
Qui nous envahie,
D’une vague chaude et bienfaisante.

Des instants précieux, où l’âme entre
En communion avec le corps.
Moments intenses, où nous voudrions,
Être à deux, pour les partager
Dans un acte amoureux.

Il est des moments trop immense,
Où le bonheur déborde et coule de nos yeux.
Alors, les larmes ruissellent comme une source
Apaisante et délicieuse.

Ces mêmes larmes qui nous inondent le visage,
Lorsque l’amour se désespère
Ces mêmes larmes qui jaillissent de nos âmes
Lorsque la souffrance atteint les êtres que nous chérissons.

Ces mêmes larmes qui nous brisent
Lorsque la vie s’enfuie vers une éternité, inaccessible.
Et nous voudrions, nous enfuir,
À notre tour.

Pourtant, ces larmes ne sont-elles pas
A chaque fois,
La preuve que nous aimons.
Aimer, n’est-ce pas vivre et aimer la vie.
Alors, il nous faut accepter la souffrance
Pour retrouver l’amour
Au travers de nos larmes.

Car de tous les instants de notre existence,
Nous n’en percevons que les images,
Les battements sourds d’un tambour qui parfois s’emballe,
Des émotions mêlés de rêves…
Et des sensations douces ou brûlantes, au bout des doigts.

Et, pour que la vie soit douce,
Nous n’avons qu’un seul recours,
Aimer et dire ces simple mots : « je t’aime. »


Posted in C'est ça la Vie, Dans la tête and tagged , , , , by with 7 comments.