Le port d’Erquy

photo prise le 4 février 2017 lors du festival NATUR’ARMOR

 

Juste en face du port, le Lion d’Erquy … Rugit

 

Mouette au dessus de la plage


Posted in BRETAGNE and tagged , , , , by with no comments yet.

Petites définitions autour de l’Homme …

Vous remarquerez que j’ai mis un grand H pour la circonstance

Homme : On le dit habile de ses mains (il travaille même dans le noir) ce qui ne l’empêchera pas, à l’occasion, d’être bête comme ses pieds. Sa dextérité fait merveille lorsqu’elle s’exerce sur le plus vieux métier du monde : « taquiner le goujon ».
C’est en apprenant à se tenir en société que l’homme est devenu civilisé. Maintenant, il sait manger avec une fourchette.
À la recherche perpétuelle d’un monde meilleur, l’homme renoue régulièrement avec ses origines, sans doute pour ne pas perdre la main. Il fait preuve d’un véritable acharnement à délimiter et à protéger son territoire.
A chaque printemps il part à la recherche de sa belle et si l’on a constaté des débordements, c’est juste parce qu’il n’y a plus de saison.
L’homme fait partie de ces êtres que l’on a doté d’une intelligence qu’il utilise avec discrétion, afin de ne pas l’user.

Homme de la situation: Personnalité qui recueille tous les suffrages. Il est spécialiste en démêlage. Pour exercer son art, il prend les devants et n’y va pas par 4 chemins. Ainsi, limitant les itinéraires, il arrive finalement plus vite au but.
L’homme de la situation ne développe son activité qu’au plus fort des difficultés, mais Dieu merci, ça n’est pas ce qui manque.

Homme de paille : Personnage sans consistance, voire ectoplasmique, qui se tient, autant que faire se peut, à la tête des sociétés fantômes.

Juste pour le plaisir, la ville de Gourin en aperçu

Homme d’honneur : Sujet en voie de disparition, L’homme d’honneur ne sort que dans les grandes occasions. On dit même qu’ils ne sont plus légions. Aussi, les spécialistes n’oublient jamais de prendre des photos pour conserver la trace de leur passage.

la statue de la liberté à gourin

Homologues : Personnalités d’origine gouvernementale et d’horizons
géographiques divers, aimant organiser, voire participer à des rencontres hors de leurs frontières respectives pour voir du pays et montrer le bon exemple des tentatives de rapprochement qui marqueront l’histoire. Ces rencontres sont l’occasion de poser pour la photo de famille. (A ne pas confondre avec les hommes d’honneurs pour lesquels la photo est réalisée dans un but ethnologique, alors que chez les homologues s’est sur le plan généalogique.)

Et, cette petite dernière largement inspiré de Pierre Daninos dans « le jacassin ».

Animaux : S’il est de compagnie, de traite et de bâts, il constitue aussi une référence pour l’homme, faute de mieux. D’une manière générale, l’homme se conduit comme une bête et peut même devenir un vrai fauve. En temps ordinaire, l’homme a du flaire pour tirer le bon cheval, être un rapace afin de détecter les brebis galeuses où à l’occasion il pourra se faire un peu vache. Dans l’intimité s’est un vrai lion et en public un chaud lapin. Mais en principe il est doux comme un agneau, car s’est surtout un mouton.

quand on se sent observé (rando à Gourin dans le Morbihan)


Posted in DICTIONNAIRE édition 1998, LETTRE A, LETTRE H by with no comments yet.