Si tu ne comprends pas, choisie de comprendre ce qui plait à ton cœur … Lettre à …


lettre ouverte à Fabienne Minart, princesse résident en Belgique, en cette belle province du Hénault dans cette bonne ville de Frameries.


Je suis venu te voir, il y a quelques jours :


Si tu ne comprends pas, choisie de comprendre ce qui plait à ton cœur, je t’ai offert ce cadeau et toi tu ne veux le garder que pour toi.


Je t’ai offert ce cadeau, 2500 € … pour moi, ça n’était pas de l’argent mais du travail. Et toi, ce qui plait à ton cœur c’est de le garder pour toi.


Ne sait-tu donc pas que pour qu’un cadeau prenne de la valeur, il faut savoir le partager.


Je t’ai offert ce cadeau, 2500€ … et pour moi, c’est quand même presque 2 mois de travail. Mais je pourrais tout aussi bien te dire « ça n’est qu’à peine 2 mois de travail. Parce que tu sais, si c’était mon patron qui te les avaient donné, ça ne lui aurait pris qu’une heure.


La valeur de l’argent est une chose bien relative, tout dépend de la manière dont tu la regardes.


Je t’ai offert ce cadeau, 2500€ … et au fond, ça n’était pas de l’argent, mais malgré tout … ne sais-tu pas que lorsque l’on te donne quelque chose, il faut toujours le rendre …


Et pour ne point me rembourser cette somme, pour te libérer de ta dette envers moi, tu aura réussie à obtenir le concours bruyant de gens malveillants et grossiers.


Ce qui a plut à leurs cœurs, c’est de me traiter.


Quel enrichissement cela vous a-t-il procuré ?


Tu as même réussie à obtenir la contribution des modérateurs de la plateforme d’Over-Blog en la personne de Florence, Flo Avril, de Marion et de ce charmant responsable de l’équipe juridique d’Over-Blog dénommé sous le nom de Nicolas.


On ce demande à quoi sert le règlement ?


Et tu aura réussie à obtenir le soutien des gens qui ne disent rien, ceux qui se diraient presque tes vrais amis et qui ne veulent surtout pas se mêler.

Ceux qui préfèrent laisser les êtres humains se battre entre eux pour faire preuve d’humanité lorsque les combats auront cessé. Ce qui plait à votre cœur, c’est la neutralité parce que de cette manière vous n’auriez rien à perdre.


Dois-je vous rappeler à la mémoire, Martin,

parce que vous n’êtes point des ânes,

ce black, prix Nobel de la Paix et que l’on a assassiné.


Si nous n’arrivons pas à vivre ensemble comme des frères, nous allons tous mourir ensemble comme des idiots.


Si tu ne comprends pas, choisie de comprendre ce qui plait à ton cœur,

Et se qui plairait à votre cœur, c’est de fuir ceux que l’on traite comme s’ils étaient ce que l’on dit d’eux.


Est-ce que par hasard la violence des mots vous choqueraient davantage que la mort d’un homme.

Est-ce que par hasard, vous trouveriez certaines causes trop misérables pour vous y attarder.


Et je vous vois bien vous consacré corps et âme à défendre la paix dans le monde,

mais de négliger de la faire avec votre voisin.

Parce que ceux sont des petits soucis qu’il faut oublier.


Et je vous vois bien vous consacré corps et âme à défendre la paix dans le monde,

parce que cela vous grandirait, bien que vous la sachiez inaccessible,

parce que c’est un combat dont on ne vois pas la fin et que l’on est humain,

car chaque être en a une, tout du moins c’est ce que notre corps nous dit.


Et vous négligerez cette petite guerre qui est à votre porté parce que c’est vraiment trop futile … trop insignifiant pour qu’elle puisse vous élever dans votre dignité, dans votre grandeur d’âme …


Que finalement Martin Luther King parlait juste en général à l’être humain,

mais pas à l’homme ou à la femme que vous êtes.


Et je me dis qu’avec vos belles paroles, vos poésies, vos écrits,

Vous voudriez refaire le monde à vous tous seul


Ce qui plait à vos cœur finalement c’est de vous comporter comme des idiots, et de le cacher dans vos grandes idées


Si tu ne comprends pas, choisie de comprendre ce qui plait à ton cœur


Fabienne, petite fleur bleue de Belgique, c’est cela au fond mon cadeau … et je t’ai dit «  je t’aime » si je me souviens bien. Alors ce qui plait à mon cœur c’est de n’en éprouver aucun regret.


Mais,


Je t’ai offert ce cadeau, 2500€ … et j’ai travaillé pour cela … et toi qu’as-tu fais pour que je te donne une telle somme. Je vais te le dire, princesse, tu m’as donné ton nom et ton adresse … et ensuite ton numéro de compte.


Il faut toujours rendre ce que l’on te donne, et toi, ce qui aura plut à ton cœur c’est de me le rendre sous forme d’insultes … je dois te dire qu’en tant que comptable de formation, le compte n’y est pas.


Tu m’as également dit « je t’aime » et je me pose cette question :


serais-tu comme ce docteur WHO à avoir deux cœurs ?


Un cœur pour aimer, un cœur pour pleurer

Un cœur pour être sincère, un cœur pour trahir


sans doute trop pressé d’aimer

un amour chasse l’autre

coeur trop petit

parce que l’amour repose sur la jalousie

tu prouve ta sincérité en détestant l’autre


Et tu glisse ton ancien amour

dans le cœur triste

dans le coeur du mépris

et tu l’oublie en le faisant cesser de battre


ça serait bien pratique …

ça permettrait d’oublier ses peines


manque de pot …

Je crois bien que tu es comme tout le monde, tu fais tout avec un seul.


Et ceux sont les mots qui traduisent tes émotions.

Un gros mot, tu veux que ça traduise quoi … ???


Chère princesse, aurais-tu la gentillesse de faire savoir à tes amis quelle destination tu as donner aux sommes que je t’ai adressé. Dis ce qu’il plait à ton cœur que tout tes amis entendent. Mais je crois bien que tu n’aura jamais le courage de dire quoi que ce soit, que tu saura juste nous jouer la grande scène du mépris pour éviter de te mépriser toi-même. Et parce que tu as renoncé à toutes dignité en m’insultant avec tes amis, tu t’effondrera pour que tout le monde te plaigne … et j’aurais droit à toutes les mesquineries, les basses, les vulgarités, les propos les plus glauques qui soit … ça vous excite tant !!!


c’est cela qui plait à votre cœur


Moi par contre Ce qui plairait à mon cœur, c’est qu’Over-Blog fasse son boulot, qu’il supprime ces articles de Bernadette digne de la reine des idiotes (ses plaisirs de petites filles )


Lettre d’un connard


et je m’amuse Faut bien rire là, c’est plutôt pour les commentaires car la vidéo bof …


Y a bien cet autre article, « c’est d’un nul » et le titre est très évocateur, car tous les idiots ceux sont exprimés et je me dis que la plupart d’entre eux sont sincère, ils sont convaincu de défendre le bien en parlant ainsi.


Ce qui plairait à mon cœur c’est que tu supprime cette pseudo-présentation de Roger


Ainsi que les oui-dire de « Kévin » tu sais pourquoi chère « petite fleur bleue » et toi qui parle de Dieu, je ne crois pas qu’il t’ai inspiré en la circonstance


Ce qui plairait à mon cœur, c’est qu’Over-Blog fasse son boulot …


Parce que jusqu’à présent Over-Blog n’a rien fait, la vulgarité, le manque de respect ne le dérange pas. Parce qu’au fond, il n’en a pas pour vous …


Que l’équipe d’Over-Blog m’apporte la preuve du contraire, j’en serais ravi …




Posted in Je vous écris and tagged , , , , , , , by with comments disabled.

Princesse, … je n’aime pas ton eau de toilette …

SI TU NE COMPRENDS PAS, CHOISIE DE COMPRENDRE SE QUI PLAIT À TON CŒUR


Et ce qui plait à ton cœur, c’est de te saouler ???


NON, décidément je n’aime pas ton eau de toilette

Où c’est que t’es aller me la dégotter ?

Pour sûr, à c’te boutique bon marcher

Dans le recoin des bonnes affaires,

Là où les prix sont écrabouillés


NON, décidément je n’apprécie guère ce parfum,

Il sent trop la levure de bière

Et t’aura forcé la dose, mis tout l’flacon

Comme une enfant qui veux jouer à la grande

Si tu veux mon avis, faut que tu réduise des 4 tiers !!!


NON, décidément c’est pas le top, ton eau de toilette

Mes avis que tu te sera trompé d’rayon

Que t’aura succombé aux charmes de maitre Kanter.

À sa frimousse au sourire enjôleur.

Je te signal que ct’homme n’est point parfumeur.


Tu vois pas que cette fragrance qui t’enivre

Te donne un air penché

Un air d’aller de travers

Que si tu continue, tu vas te rétamer

La position d’une princesse c’est, quoi qu’il arrive de rester debout


Tu t’allongera quand tu sera fatiguée


Tu vois pas qu’ces effluves

Mes amis, ça les saoules rien que de s’en approcher

Parce qu’l’air se raréfierait , soudain, qu’il fuirait ….

Ont comme qui dirait le vin en mauvaise grâce

Doivent faire une allergie, les chéris … !!!


Parce que je reste gentil avec toi

Malgré les vulgarités que tu débite

Comme si t’étais en train de vomir ta bière

Toi, tu veux me faire un bisou,

Car soudain tu m’aime, quel découverte !!!


C’est Kanter qui va être jaloux !!!


Vas-donc te laver le bouche,

Et l’reste pendant que tu y es

J’ai comme des envies de faire le « chat »

Parce qu’avec ses bottes, jt’enverrais à sept lieux

Qu’en st’endroit, y aurait la mer pour te rafraichir les idées.


Moi j’te pardon … tes difficultés « d’élocutions »

Quand on à la langue pâteuse, c’est normal qu’les mots deviennent gros

Parce qu’en plus ils se perdent dans le brouillard de ton cerveau

C’est logique que tu prennent ceux que tu vois l’mieux

Mais ton « eau de feu », faut que tu l’oublie, elle ne t’embrasera jamais


Et j’devrais sans doute pas pardonner aux grossiers personnages qu’ont l’air normaux,

En total capacités de pouvoir choisir leur vocabulaire,

Mais je crois que sur cette terre, il n’y a guère de gens normaux,

Ils préfèrent se faire la guerre, que ça serait cela leurs liqueurs, leurs beuveries, leurs banquets …

Comme s’ils allaient passer l’EXAM, à vouloir toujours réussir leur Z’ORAUX


Alors j’te pardonne princesse « delabierequirouleetqu’çamousse »


Parce que tu serais plus malheureuse que la pierre

Alors faudrait que tu t’enfonce, à mettre ton cœur à l’envers

À te dire : j’en ai plus !!!

j’dois te dire, quand on a plus de cœur, on est mort

et t’as peu de chance d’être vampire,

qu’es-tu traine à c’t’heure, 14h30

fait encore bien jour tu sais … !!!


T’as plus le cœur, à vivre

Et tu voudrais qu’il devienne dur comme de la pierre

ça risque pas d’arriver

Avec tout se que tu bois,

Il va juste se liquéfier


Et malgré tout tu viens demander de l’aide

Sais-tu au moins se que tu veux ?

Faudrait pour cela que tu ai les idées claires

Alors arrête cette eau de toilettes qui pue

Et met l’GPS pour trouver l’rayon des savons


Moi je ben ti emmener

Car, se qui plairait à mon coeur,

Ce n’est point de ressentir des hauts-le-coeur à ton passage

Mais que tu te sentes bien dans ta peau


Si t’as l’gosier sec, bois l’iau d’robinet

Et penche la tête en arrière quand t’es sous la douche


SI TU NE COMPRENDS PAS, CHOISIE DE COMPRENDRE SE QUI PLAIT À TON CŒUR

Et ce qui plait à ton cœur, c’est de te saouler

Quand d’autres me saoulent de leur géguerre

À se prendre au sérieux parce qu’ils ont plus de 18 ans

20 ans, 30 ans et quarante années plus tard

C’est toujours la même rengaine

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)

Pourquoi tant de larmes … car se qui plait à ton cœur, c’est d’être en colère contre ton semblable et tu pleures pour rien, tu pleures pour un rien,


Posted in C'est ça la Vie and tagged , , , , by with comments disabled.