Caen … il y a juste une tite semaine …

Petite parenthèse sur le développement durable

Caen,
et je songe au temps, il passe, coule, fuit …

Il se détériore me direz-vous !

Mai cherche ses repères …

Moi, je songe à ces successions de catastrophes que l’on dit « naturel » … dans l’air du temps

Et d’autres qui le sont moins, je veux dire « naturel » mais que ça deviendrait presque à la mode

que cette mode soit

Un air irrespirable

Une eau imbuvable

Pendant que des humains se tapent dessus à défendre leurs « essentiels »

Quand d’autres expriment leur enthousiasme en exhibant fièrement cette épingle qu’ils ont réussie à sortir … malgré la crise (comme si elle était coincé dans un embouteillage …)

J’imagine les heures d’opérations sous les feux des projecteurs

et les perles de sueurs sur les fronts des acteurs …

(Une armée de chirurgiens en compagnie de tout un pensionnat d’infirmières …)

Mais le plus important, c’est l’épingle …!!!

Parce qu’elle est nourricière

(alors que l’on pensait être dans une souricière … )

Chacun ses enthousiasmes, il y a les présidentiables … qui consisterait à faire ce choix étonnant entre :

  • un monarque sans couronne ( ah, sauf quand il ouvre la bouche … mais j’ai pas vérifié )
  • et un homme de gauche défenseur du grand capital(parce que les autres profiteraient du courant …)Et sur fond de retraite (comme si c’était un « écran de veille »)

Parce que justement, la retraite c’est une histoire de fonds … et ça me fait songer au Titanic …

Finalement pour vivre il faut de l’argent et plutôt que d’aller au supermarché, faut se rendre à la banque … les retraités vont se faire une tite salade de billets, c’est revigorant …

Son ti garçon lui disait :

Maman, t’as plus d’argent !!! tu vas au distributeur de billets … ils sont là pour ça !!!

C’est pas bête, non !!!

Or donc, derrière tout ce bazar nous voudrions voir s’installer le développement durable …

Pour sûr que quelque chose va s’installer durablement, mais quoi !?

Alors, quitte à délirer, autant le faire avec conviction … voici donc ma contribution je vous la donne sans contre-partie …

En tant qu’employé de banque, je ne pouvais passer sous silence le fait suivant :

Depuis « la nuit des temps » les banques œuvres pour la protection de toutes les espèces …

(si c’est pas du développement durable ça!!! mes ti collègues devraient me remercier de leur rappeler)

Mais il est vrai qu’elles protègent toutes les espèces avec plus ou moins de bonheur … et notamment en les enfermant dans des coffres …

(ça faut reconnaître que c’est pas cool )

Aussi,

AU NOM DU DÉVELOPPEMENT DURABLE,

Je demande la libération de toutes les espèces (sans exceptions …)

Pour leur éviter de sentir le renfermé … (ça me semble un minimum)

D’ailleurs, si nous avons traversé cette crise, c’est parce que nos banquiers n’ont pas pris soins d’aérer les coffres … et l’on aurait du se dire « ILS MANQUES PAS D’AIR ? » c’est ça qui a du déclencher la crise … d’ailleurs je crois savoir que c’est dans la banque que l’on rencontre le plus d’asthmatiques …

Il faut donc libérer toutes les espèces, et je me permettrait de vous rappeler à la mémoire de Robin des bois qui fut un précurseur en se domaine …

Alors écouter la voix de se grand visionnaire, se libérateur … (allez voir le film …)

Et tout naturellement, je prescrirais à tous des promenades à cheval, le tir à l’arc et des balades en forêts à la place d’un compte en banque, véritable nid à poussières … qui donne des quintes de toux sans oublié des frais bancaires (non pris en charge par la sécu … même en cas d’accident de travail)

Et pour vous donner envie de sortir … cette petite vidéo

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)


Posted in Un moment de détente and tagged , , , , , , , , , , by with 1 comment.

SARKOZY avait dit JE VEUX !

j’ai copier ma tite lili

Nous rappelons au Président de la République de tenir sa promesse qu’il a fait lors d’un discours le 18/12/2006

« Je veux, si je suis élu président de la république, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Parce que le droit à l’hébergement, je vais vous le dire, c’est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n’est plus choqués quand quelqu’un n’a pas de toit lorsqu’il fait froid et qu’il est obligé de dormir dehors, c’est tout l’équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s’en trouvera remis en cause.

Je connais quelqu’un d’autre qu’à aussi dit :  » je veux »

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)


Posted in C'est ça la Vie and tagged , , , , , by with 2 comments.

On ne peut pas accueillir toute la misère du monde…

Ce dimanche 11 octobre dernier avait lieu un vide grenier à Orléans la Source … j’étais partie avec mon ti appareil photo … mais, sans vérifier l’état de la batterie … et pi je suis arrivé un peu tard. Donc, voici un petit diaporama des photos que j’ai réussie à prendre.


Je vous invite donc à rendre visite aux autres blogs qui en parle ici par exemple.

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)

Ce dimanche aura été l’occasion de réaliser un petit tour du monde grâce à la présence de plusieurs associations. On y parlait de projets, de partage et de solidarité. Ce fut donc un tour du monde à caractère humanitaire.


J’aimerais donc vous parler de l’humanité de l’être humain. Ces jours-ci je passe quelques minutes à lire divers magasines dans la salle d’attente de mon kiné préféré, parce qu’en ce moment j’ai du mal à lever les bras au ciel. Et, Malgré ce désagrément j’y vois comme un bon signe car je sais les lire à n’en être point sourd. Avec une main, on fait coucou … C’est plus amical.


J’ai donc lu cet article « la loi ou la jungle » qui nous parle de l’immigration. Dans ce texte, il s’agit de la « sauvage » et des solutions « hypocrites » que l’on a trouvé jusqu’à présent.


« On ne peut pas accueillir toute la misère du monde »


Et l’on voudrait faire de l’immigration un débat politique, qui se résumerait en des propos assez grotesque du genre à juger ceux qui ne font rien, face à ceux qui en font encore moins. Et l’on se donnerait volontiers bonne conscience en se disant qu’il faut fermer un site où les conditions de vie son devenues inhumaines, parce que l’on a laissé les choses se dégrader.


Et l’on voudrait faire de l’immigration un débat politique, que l’on rabaisse bêtement à des problèmes de frics, oubliant que cela touche des êtres humains.


« On ne peut pas accueillir toute la misère du monde »


parce que pour ce qui est de la richesse, ça ne posera jamais aucun problème.


Et c’est bien là le problème …


« On ne peut pas accueillir toute la misère du monde » parce que cela semble la solution la plus raisonnable pour la majorité des gens. Parce que ça serait mettre en péril sa richesse, on y est bien trop attaché … et j’ajouterais, même la CGT.


Avant de vous donner un petit exemple, j’aurais voulu vous citer un article qui parlait de l’art de faire de l’argent avec ses dettes. Et je ne le trouve pas sur internet, mais il y a celui-là ici. Je le trouve moins parlant.


La méthodologie est assez simple, il faut partir du principe qu’il y aura toujours « une âme charitable » pour vous couvrir. Dans le cadre de grosses sociétés, il s’agit bien entendu de l’état, c’est-à-dire du contribuable. Lors de la dernière crise financière, nous avons eu droit à de beaux exemples. Et si l’État peut être aussi généreux envers des gens aussi irresponsables, c’est parce que l’on a cette certitude que ceux sont les entreprises qui apportent du travail aux « citoyens » alors que l’entreprise se contente de profiter du marché que génère la société dans laquelle nous vivons. Je ne crois pas que le contribuable y trouve son bénéfice.


Ceux que font ces entreprises « peut scrupuleuses » ça n’est ni plus, ni moins, que ses « pratiques adolescentes » de notre belle jeunesse qui dépense sans compter en se disant que par derrière « papa-maman » va « payer ».


Revenons donc à cette CGT au sein de cette belle entreprise qui s’appelle « BNP PARIBAS » vu que j’y met les pieds tous les jours (ouvrables).


Cette organisation syndical a dénoncer un abus donc la presse c’est fait l’écho. Entre 2001 et 2008, alors que le prix de la pomme de terre augmentait de manière faramineuse … Notre président, Michel Péberau et notre cher directeur, Baudoin Prot ont empoché respectivement 1, 700.000 € et 700.000 € de plus-values boursières. Leur rémunération annuel étant dans le même ordre de grandeur. Mais ceux ne sont que des exemples parti tant d’autres.


Sur le journal du net, vous trouverez d’autres patrons où l’on se pose cette curieuse et révélatrice question « les patrons méritent-ils leurs augmentations ». cette question revient d’ailleurs d’une manière récurrente … comme si les médias voulaient nous montrer que l’on se préoccupe du problème. Je vous invite donc à lire cet intéressant article publier le 05/09/2006 dans LE MONDE.fr Le salaire des patrons est-il « juste » ?, par Daniel Cohen


J’ai fait un ti calcul, pour parvenir à une rémunération de 1.700.000 , il me faudrait travailler pendant 80 ans ou 33 ans si j’ai seulement besoin de 700.000 €


J’aimerais que l’on m’explique ce qui justifie de telles rémunérations et surtout de quelles poches cet argent provient, ça ne peut pas venir du ciel … Dieu m’en aurait parlé … 😉 je crois pas non plus que ça soit pour pouvoir continuer à s’acheter des cornets de frites.


Alors après s’être indigné de cette situation, que demande la CGT ???


la réponse est simple : « NOUS VOULONS NOTRE PART DU GÂTEAU ».


Au fond, la CGT … (enfin ceux qui ont rédigés le tract) au-delà de l’indignation, nos « camarades » ressentent finalement se sentiment bien candide, que l’on appel la jalousie. Et plutôt que de remettre en cause ses règles « iniques » elle les cautionnes en optant pour une plus grande richesse du personnel.


Je suis sûr que tous les Rmites et les chômeurs de France et de Navarre en seront heureux pour les employés du groupe.


ON DIT QUE :


L’ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR, MAIS IL Y CONTRIBUE


ET DEPUIS DES LUSTRES, NOUS CONTRIBUONS à L’ENRICHISSEMENT DE CEUX QUI ONT Déjà LES POCHES BIEN REMPLIS


C’est une règle qui régie la société depuis au moins 2 millénaires, et je comprend que certain disent :


« On ne peut pas accueillir toute la misère du monde »


On a déjà assez de problème avec nos riches qu’il faut entretenir,


Et il est logique que certain pense que des immigrés s’enrichissent sur le dos de notre société, parce qu’ils bénéficieraient de privilèges auquel leurs statuts ne devrait pas en accorder l’accès … comme s’ils se prenaient pour des riches dans les iles Caïmans …


Au fond, la misère on s’en fiche, c’est la richesse qui nous préoccupe égoïstement

à ne pas voir plus loin que le bout de notre nez

Et pour faire plus simple,


NE PAS VOIR PLUS LOIN QUE LE BOUT DE NOTRE « PORTE-MON-NEZ »


Que ce soit cela, la plus grande HYPOCRISIE DU GENRE HUMAIN.


Tout cela manque cruellement d’amour


MAIS JE VOUS COMPRENDS,


Ne dit-on pas que pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soit


S’il fallait définir le capitalisme, parce que c’est de cela dont se réclame la plupart des patrons, et la plupart des gens … parce que … on a rien trouvé de mieux …

Une tite chanson pour la circonstance :

Le Capitalisme est une transposition du système monarchique inventé pour satisfaire des enfants sur-doués dont le seul soucis est de faire le meilleur score.

Et, comme tous les enfants qui veulent absolument gagner, parfois ils trichent, ils font du piratage, ils volent leur petits camarades quand ceux-ci ont le dos tourné.

Ceux sont de petit roi, et comme dans le passé, il y a de bons rois et de mauvais rois


Posted in C'est ça la Vie, comprendre avec le coeur and tagged , , , , by with comments disabled.