Le racisme, cheval de bataille des idiots …

 

 

Être raciste est la chose la plus facile au monde,

 

elle ne demande pas plus d’effort

 

que d’insulter son semblable,

 

c’est à la porté d’un enfant de dix ans.

 

Il suffit d’être lâche et idiot.

 

Être raciste est la chose la plus facile au monde,

 

C’est dire que l’on aime pas les hommes,

 

Mais aussi leurs femmes et leurs enfants

 

Elle nous oblige un jour ou l’autre

 

à sombrer dans le mensonge et la mauvaise foi

 

Elle nous pousse à être lâche et c’est idiot.

 

ça commence à 10 ans …

 

 

à dix ans ont fait encore l’andouille,

 

C’est normal …

 

à 20 ans ont fait toujours l’andouille,

 

Et c’est pour se rendre intéressant

 

 

On dit : « il fait l’idiot » … ça fait plus classe !

 

Parce que il a gardé toute la fraicheur de ses dix ans

 

ça serait presque mignon si en même temps

 

s’t-ado s’abstenait de se croire responsable

 

en se foutant du monde

 

 

 

à 30 ans il fera encore et toujours l’andouille

 

Et c’est définitivement pour se rendre intéressant

 

transformant peu à peu la « chose » en conviction

 

jusqu’à la faire vocation …

 

Et on ne dit plus qu’il fait l’idiot mais que c’est un con

 

Pourtant c’est toujours avec la même candeur d’esprit,

 

celle de ses dix ans

 

Il aura juste perdu son innocence

 

Mais au grand jamais, il ne perdra son inconscience

 

C’est toute sa vie qu’il fera l’andouille

 

Il a 20 ans, 30 ans, 50 ans ou 77

 

sur internet, y a plus d’âge 😉

 

car on dispose soudain d’une éternel jeunesse

 

Et qu’les andouilles proposent des apéros saucissons-pinards

 

C’est pour pouvoir inviter toute la cochonnaille

 

de France et de Navarre

 

Qu’ainsi, ça sente bon le crottin !!!

 

Alors, vas-y que je te lance les invitations sur facebook

 

( mais pour l’occasion, lis « face de bouc » )

 

Pour le marketing direct, toujours rester dans le coup

 

( Un brin rural )

 

Et ça, ça fait partie de la vocation !!!

 

Mais, si d’aventure des élus font l’âne

 

à se vanter d’aimer le cochon

 

que même, ça serait leur religion

 

alors surgit les âmes charitables

 

sur les ondes, les média, immédiatement

 

les bigots s’exclame : ostentatoire

 

Dieu, les vilain garnements !!!

 

Pour le coup, qu’ils auraient trop bu

 

trop bu … le pinard

 

d’amnésie, souffrirait-il ?

 

devant leur fanfaronnade

 

Bah c’est pour sûr … à cause de la gueule de bois

 

faut pas leur en vouloir

 

mauvaise interprétation des textes

 

juste la langue, il fallait

 

ils auront foncé, bille en tête

 

Ainsi, vous l’aurez compris c’est devenu une mode

 

lorsqu’un idiot monte au créneau

 

Il se trouve toujours quelques beaux parleurs

 

pour prendre le public à témoin et pour des crétins

 

« Ce n’était pas un acte raciste

 

mais juste une plaisanterie de potache »

 

C’est pas très responsable, mais au fond,

 

Ce n’est qu’un détail comme l’avait dit Jean-Marie

 

Quand on voit que tout en haut,

 

on justifie le racisme au nom du droit

 

Et les hommes ont cette lâcheté

 

de dire que ça n’en ai pas

 

(et pi nous avons des principe républicains )

 

à se sentir aussi responsable que des potaches

 

Regardez autour de vous,

 

ces gens qui se disent racistes

 

Ils sont assez pitoyables

 

sous leurs airs de grandes personnes

 

regardez autour de vous,

 

ces gens qui n’assument pas leur racisme

 

Ils font pitié ses êtres accomplies,

 

plus fragiles que des enfants

 

à n’être personne, car l’amour est un poids

 

qu’ils n’arrivent pas à supporter

 

Aimer, il est vrai … ça demande du courage

 

 

Faisons preuve d’humanité, Aidons-les !!!

 

 

Aidons tous les idiots de la terre

 

 

Mais n’allez pas vous embarquer

 

dans de longues croisières

 

Il doit bien y en avoir un,

 

tout près de chez vous 😉

instant fleur bleue

fleur sauvage


Posted in Je vous écris and tagged , , , , by with comments disabled.

Le racisme, un nouveau cheval de bataille pour les politiques


Être raciste est la chose la plus facile au monde,

elle ne demande pas plus d’effort

que d’insulter son semblable,

c’est à la porté d’un enfant de dix ans.

Il suffit d’être lâche et idiot.

Être raciste est la chose la plus facile au monde,

C’est dire que l’on aime pas les hommes,

Mais aussi leurs femmes et leurs enfants

Elle nous oblige un jour ou l’autre

à sombrer dans le mensonge et la mauvaise foi

Elle nous pousse à être lâche et c’est idiot.

ça commence à 10 ans …


à dix ont fait encore l’andouille,

C’est normal …

à 20 ans ont fait toujours l’andouille,

Et c’est pour se rendre intéressant


On dit : « il fait l’idiot » … ça fait plus classe !

Parce que il a gardé toute la fraicheur de ses dix ans

ça serait presque mignon si en même temps

s’t-ado s’abstenait de se croire responsable

en se foutant du monde

 

à 30 ans il fera encore et toujours l’andouille

Et c’est définitivement pour se rendre intéressant

transformant peu à peu la « chose » en conviction

jusqu’à la faire vocation …

Et on ne dit plus qu’il fait l’idiot mais que c’est un con

Pourtant c’est toujours avec la même candeur d’esprit,

celle de ses dix ans

Il aura juste perdu son innocence

Mais au grand jamais, il ne perdra son inconscience

C’est toute sa vie qu’il fera l’andouille

Il a 20 ans, 30 ans, 50 ans ou 77

sur internet, y a plus d’âge 😉

car on dispose soudain d’une éternel jeunesse

Et qu’les andouilles proposent des apéros saucissons-pinards

C’est pour pouvoir inviter toute la cochonnaille

de France et de Navarre

Qu’ainsi, ça sente bon le crottin !!!

Alors, vas-y que je te lance les invitations sur facebook

( mais pour l’occasion, lis « face de bouc » )

Pour le marketing direct, toujours rester dans le coup

( Un brin rural )

Et ça, ça fait partie de la vocation !!!

Mais, si d’aventure des élus font l’âne

à se vanter d’aimer le cochon

que même, ça serait leur religion

alors surgit les âmes charitables

sur les ondes, les média, immédiatement

les bigots s’exclame : ostentatoire

Dieu, les vilain garnements !!!

Pour le coup, qu’ils auraient trop bu

trop bu … le pinard

d’amnésie, souffrirait-il ?

devant leur fanfaronnade

Bah c’est pour sûr … à cause de la gueule de bois

faut pas leur en vouloir

mauvaise interprétation des textes

juste la langue, il fallait

ils auront foncé, bille en tête

Ainsi, vous l’aurez compris c’est devenu une mode

lorsqu’un idiot monte au créneau

Il se trouve toujours quelques beaux parleurs

pour prendre le public à témoin et pour des crétins

« Ce n’était pas un acte raciste

mais juste une plaisanterie de potache »

C’est pas très responsable, mais au fond,

Ce n’est qu’un détail comme l’avait dit Jean-Marie

Quand on voit que tout en haut,

on justifie le racisme au nom du droit

Et les hommes ont cette lâcheté

de dire que ça n’en ai pas

(et pi nous avons des principe républicains )

à se sentir aussi responsable que des potaches

Regardez autour de vous,

ces gens qui se disent racistes

Ils sont assez pitoyables

sous leurs airs de grandes personnes

regardez autour de vous,

ces gens qui n’assument pas leur racisme

Ils font pitié ses êtres accomplies,

plus fragiles que des enfants

à n’être personne, car l’amour est un poids

qu’ils n’arrivent pas à supporter

Aimer, il est vrai … ça demande du courage


Faisons preuve d’humanité, Aidons-les !!!


Aidons tous les idiots de la terre


Mais n’allez pas vous embarquer

dans de longues croisières

Il doit bien y en avoir un,

tout près de chez vous 😉



Posted in Citations, Je vous écris and tagged , , , , , by with comments disabled.

les Pères Noël verts

Comme il est écrit sur le site du secours populaire

« Depuis 1976, les « Pères Noël verts » donnent un coup de main au Père Noël.
Revêtus de leur houppelande verte, couleur de l’espérance, les Pères Noël verts du Secours populaire permettent aux personnes défavorisées de vivre les fêtes de fin d’année comme toutes les autres familles ».

à Orléans, nous avons suivie le mouvement sous un temps … de saison, mais nous avons fait plus humble, pris juste le bonnet pour pas s’enrhumer les oreilles. Un peu plus de 3h de balade à parcourir la ville pour récolter des fonds avec le renfort de plusieurs jeunes, Franck le clown et la fanfare de la chapelle St Mesmin. Donc départ de l’Antenne des Pensées … qui se trouve rue des Pensées … 😉

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)

Je vous met une tite vidéo pour que vous écoutiez nos musiciens

(Either JavaScript is not active or you are using an old version of Adobe Flash Player. Please install the newest Flash Player.)

Cette balade nous aura permis de recueillir 660€ de dons ( 450€ en 2008)

On dit que l’argent est nécessaire, c’est faux !!! l’argent est utile, elle est pratique

Ce qui est nécessaire, c’est d’avoir de la nourriture, de quoi se vêtir et un toit pour être à l’abri quand il pleut, quand il fait froid.

Et si nous faisons ses quêtes pour y recueillir des dons d’argents, c’est parce que c’est plus facile à transporter que des « sacs de pomme de terre »

Notre président, Nicolas Sarkozy avait dit en décembre 2006 :

« Je veux, si je suis élu président que d’ici 2 ans plus personne ne dorme sur le trottoir, plus personne ne meurt de froid »

Dites-moi, est-ce que la volonté d’un seul homme peut suffire pour que le monde change ?

Alors vous qui avez votez pour lui, il vous faut l’aider pour respecter sa volonté …

Et vous qui n’avez pas voté pour lui, seriez-vous prêt à tout …le faire passer pour un menteur au point de renier vos propres convictions …

On peut toujours parler de la sincérité … Mais qui l’est totalement dans ce monde …

Parce que cela pourrait se résumer en ces quelques mots :

« Moi je pense comme toi, … mais je ne veux pas le faire avec toi »

Que d’enfantillages, c’est encore l’idiot dont parle Martin qui pointe le bout de son nez.

Hier c’était Noël, et nous fêtions « TOUS » la naissance d’un petit ange nommé Jésus. Aujourd’hui, sa venue au monde nous sert de repère pour compter notre temps.

Parce que le sens de la vie, c’est cela, la naissance d’un petit ange, l’Amour tout simplement. Et vous en êtes tous la preuve vivante.

Alors vous qui êtes croyant, si l’homme a construit des cathédrales, des temples, des mosquées ce n’est pas pour y rencontrer Dieu (parce qu’il craindrait la pluie) non si l’homme à construit ses édifices c’est pour que les hommes s’y rassemblent.

Vous qui êtes citoyen, si l’homme à construit des villes c’est pour y trouver le confort grâce au concours de ses voisins. C’est pour y trouver toutes les commodités nécessaire à sa vie, à la rendre plus facile … mais faudrait pas que cela se transforme en « cabinet d’aisance ».

« Moi je pense comme toi, je veux être heureux … mais je ne veux pas l’être avec toi »

Et …

Vous voudriez choisir les gens que vous rencontrez … !!!

Vous voudriez choisir les gens que vous voulez aider … !!!

Vous voudriez même choisir les gens qui vous aident … !!!

Êtes-vous sûr d’avoir le choix ???

Dans la société, chacun s’aide sans s’en rendre compte …

Nicolas Sarkozy avait dit en 2006 :

« je veux … que plus personne ne dorme sur le trottoir, ne meurt de froid »

Alors je vais t’aider cher Nicolas, à accomplir ton voeux … mais …

Moi je voudrais savoir … si l’augmentation du pouvoir d’achat des salariés va y contribuer ?

Moi je voudrais savoir … si l’augmentation du salaire des PDG va y contribuer ?

Moi je voudrais savoir … si la taxation des trader à 50% va y contribuer ?

Il y a des êtres humains qui n’ont droit à rien !?

Réflexion :

S’il vous fallait décider entre « je t’aime » et « je te méprise » que choisiriez-vous ?

Ajoutez la colère et refaites votre choix, vous opteriez sans doute pour l’indifférence, à vous préserver du mépris …

L’indifférence, c’est quoi ???

« Je t’ignore, j’ignore que tu existe, je nie ton existence » faut provoquer une amnésie en quelque sorte …

Et l’on voudrait le faire à l’égard d’une personne, d’un groupe, d’un peuple …

L’indifférence n’existe pas, c’est juste une théorie philosophique, un rêve de poète. Dans l’indifférence, il y a toujours du mépris …

S’il vous fallait choisir entre « je t’aime » et « je te méprise » ne devriez-vous pas toujours choisir le sens de la vie pour vous sentir bien, à pouvoir toujours partager pour construire votre vie grâce aux autres, sans ressentir de barrière en vous et autour de vous.


Posted in comprendre avec le coeur and tagged , , , , , , , , by with comments disabled.