les Pères Noël verts

Comme il est écrit sur le site du secours populaire

« Depuis 1976, les « Pères Noël verts » donnent un coup de main au Père Noël.
Revêtus de leur houppelande verte, couleur de l’espérance, les Pères Noël verts du Secours populaire permettent aux personnes défavorisées de vivre les fêtes de fin d’année comme toutes les autres familles ».

à Orléans, nous avons suivie le mouvement sous un temps … de saison, mais nous avons fait plus humble, pris juste le bonnet pour pas s’enrhumer les oreilles. Un peu plus de 3h de balade à parcourir la ville pour récolter des fonds avec le renfort de plusieurs jeunes, Franck le clown et la fanfare de la chapelle St Mesmin. Donc départ de l’Antenne des Pensées … qui se trouve rue des Pensées … 😉

Je vous met une tite vidéo pour que vous écoutiez nos musiciens


Cette balade nous aura permis de recueillir 660€ de dons ( 450€ en 2008)

On dit que l’argent est nécessaire, c’est faux !!! l’argent est utile, elle est pratique

Ce qui est nécessaire, c’est d’avoir de la nourriture, de quoi se vêtir et un toit pour être à l’abri quand il pleut, quand il fait froid.

Et si nous faisons ses quêtes pour y recueillir des dons d’argents, c’est parce que c’est plus facile à transporter que des « sacs de pomme de terre »

Notre président, Nicolas Sarkozy avait dit en décembre 2006 :

« Je veux, si je suis élu président que d’ici 2 ans plus personne ne dorme sur le trottoir, plus personne ne meurt de froid »

Dites-moi, est-ce que la volonté d’un seul homme peut suffire pour que le monde change ?

Alors vous qui avez votez pour lui, il vous faut l’aider pour respecter sa volonté …

Et vous qui n’avez pas voté pour lui, seriez-vous prêt à tout …le faire passer pour un menteur au point de renier vos propres convictions …

On peut toujours parler de la sincérité … Mais qui l’est totalement dans ce monde …

Parce que cela pourrait se résumer en ces quelques mots :

« Moi je pense comme toi, … mais je ne veux pas le faire avec toi »

Que d’enfantillages, c’est encore l’idiot dont parle Martin qui pointe le bout de son nez.

Hier c’était Noël, et nous fêtions « TOUS » la naissance d’un petit ange nommé Jésus. Aujourd’hui, sa venue au monde nous sert de repère pour compter notre temps.

Parce que le sens de la vie, c’est cela, la naissance d’un petit ange, l’Amour tout simplement. Et vous en êtes tous la preuve vivante.

Alors vous qui êtes croyant, si l’homme a construit des cathédrales, des temples, des mosquées ce n’est pas pour y rencontrer Dieu (parce qu’il craindrait la pluie) non si l’homme à construit ses édifices c’est pour que les hommes s’y rassemblent.

Vous qui êtes citoyen, si l’homme à construit des villes c’est pour y trouver le confort grâce au concours de ses voisins. C’est pour y trouver toutes les commodités nécessaire à sa vie, à la rendre plus facile … mais faudrait pas que cela se transforme en « cabinet d’aisance ».

« Moi je pense comme toi, je veux être heureux … mais je ne veux pas l’être avec toi »

Et …

Vous voudriez choisir les gens que vous rencontrez … !!!

Vous voudriez choisir les gens que vous voulez aider … !!!

Vous voudriez même choisir les gens qui vous aident … !!!

Êtes-vous sûr d’avoir le choix ???

Dans la société, chacun s’aide sans s’en rendre compte …

Nicolas Sarkozy avait dit en 2006 :

« je veux … que plus personne ne dorme sur le trottoir, ne meurt de froid »

Alors je vais t’aider cher Nicolas, à accomplir ton voeux … mais …

Moi je voudrais savoir … si l’augmentation du pouvoir d’achat des salariés va y contribuer ?

Moi je voudrais savoir … si l’augmentation du salaire des PDG va y contribuer ?

Moi je voudrais savoir … si la taxation des trader à 50% va y contribuer ?

Il y a des êtres humains qui n’ont droit à rien !?

Réflexion :

S’il vous fallait décider entre « je t’aime » et « je te méprise » que choisiriez-vous ?

Ajoutez la colère et refaites votre choix, vous opteriez sans doute pour l’indifférence, à vous préserver du mépris …

L’indifférence, c’est quoi ???

« Je t’ignore, j’ignore que tu existe, je nie ton existence » faut provoquer une amnésie en quelque sorte …

Et l’on voudrait le faire à l’égard d’une personne, d’un groupe, d’un peuple …

L’indifférence n’existe pas, c’est juste une théorie philosophique, un rêve de poète. Dans l’indifférence, il y a toujours du mépris …

S’il vous fallait choisir entre « je t’aime » et « je te méprise » ne devriez-vous pas toujours choisir le sens de la vie pour vous sentir bien, à pouvoir toujours partager pour construire votre vie grâce aux autres, sans ressentir de barrière en vous et autour de vous.


Posted in Citations, comprendre avec le coeur, Économique, Politique and tagged , , , , , , , , by with comments disabled.

Le bonheur est en toi

C’est qui qu’à dit ça ? Parce que lorsque je regarde autour de moi, j’ai le sentiment qu’on le cherche ailleurs … c’est vraiment trop bête … mdr,


Donc … le bonheur est en toi

Et si tu es contrarié, il enfile son manteau pour partir (dehors il fait froid, et demain il y aura moins trois … moi je dis ça, c’est parce qu’à deux ont se tient chaud … faut avoir l’esprit pratique dans la vie … mais c’est vous qui voyez)


le bonheur est en toi

et tu le fais fuir chaque fois que tu te met en colère

Car c’est avec la haine qu’il t’abandonnera


Et l’indifférence dont tu te sert pour oublier tes peines ne le fera pas revenir

car l’indifférence te fais oublier l’amour

Et sans amour point de bonheur.


Il y a des bonimenteurs sur la toile,

ils doivent croire à la pilule du bonheur

pour compter sur leur Psy à leur en donner

ça sert à quoi les amis ?


Il y a des bonimenteurs sur la toile,

pour parler d’amour qui réconcilie

Alors qu’ils sont juste capable de le faire

avec ces personnes qu’ils apprécient …


il y a des bonimenteurs sur la toile,

Et l’on dirait qu’ils ont envie de garder …

leurs ennemis Amoureusement

Sinon, ils se sentiraient perdu … les chéris


TROP FASTOCHE

C’est à la portée d’un élève du CP


Descartes à dit :

« Je pense donc je suis »


Aujourd’hui nous pourrions dire :

« Je pense donc je hais »


Vous me suivez ???


Samedi, par deux fois

J’ai vu le bonheur s’enfuir

Par ta porte arrière, cher conducteur …

c’est du suicide !!!


Mais

Par ce beau lundi au soleil

Et malgré le froid

Tu m’as souris petite princesse

Avec ta maman

Alors je t’offrirais des cadeaux … pour grandir


les autres, ce sera pour grossir

que se soit du ventre et surtout de la tête

à la faire de cochon, rancunier et ingrat.

Convaincu, vous êtes, qu’ainsi l’on devient grands.

 

Chère Jacques tu nous a quitté,

et pourtant tu es encore là … dans nos coeurs


Car c’est ainsi qu’il faut voir la vie,

parce qu’un jour l’on s’en va

mais notre âme reste dans l’âme de chacun,


Car c’est ainsi qu’il faut voir la vie,

parce qu’un jour l’on se quitte,

comme cet enfant qui veut devenir adulte

et qui fera ses erreurs.


Alors je ne suis pas tout à faire d’accord avec toi,

qu’il faut oublié

comme si l’on voulait se pardonner

sans y parvenir,


et l’on choisie la gomme à nous croire à l’école,

pour faire, finalement, un trou dans la feuille,

et que ça se voit.


Alors je ne suis pas tout à faire d’accord avec toi,

pour pardonner, que se soit souvent la bêtise que l’on dit « humaine »

Mais la comprendrais volontiers pour la voir bien candide

Car elle est le fruit de vos peurs « enfantines »


Alors je vous offrirais des fleurs,

plutôt que de vous les lancer

comme si vous étiez des stars

Mais je vous regarderais ainsi

pour avoir réussie à donner le meilleur de vous-même


Posted in Citations, comprendre avec le coeur and tagged , , , , , , , by with comments disabled.