Couleurs d’automne …


Posted in Un moment de détente and tagged , , , by with comments disabled.

Oublies-moi, et tu oubliera l’amour …

Lettre à une âme de Rueil Malmaison,

tu t’souviens … je t’avais dis :

Tu sais Raymonde sur la toile, il y a beaucoup de monde et l’on peut se faire un tas d’amis … les amitiés s’entrecroisent et …

Moi j’y croyais à cette amitié qui nous unie, qui sert à se réconforter, à s’écouter, à se soutenir … et je me suis trompé… Enfin, c’est ce que j’entends autour de moi, c’est ce que l’on voudrait que mes oreilles entendent.

N’est-ce point des mensonges,
Que l’on est en train de me dire,
Et que l’on se fait à soit même …
Pour me vouloir voir solitaire,
Parce que l’on se sent si abandonné …
Dans cette foule
Cherchant se réconfort au travers de la rumeur populaire,
Comme si c’était à la mode et qu’il faut la suivre :

 » il vaut mieux être seul que mal accompagné « 

Le compte à rebours a commencé :

Parce que dans ce monde il y a plein d’abeilles
Qu’elles regardent ce compte à rebours
Qui égraine ce temps qu’ils leur restent à  vivre
Alors qu’elles voudraient voir le bout du chemin
Et le ressentir comme éternel

J’envoie s’message à toutes les ruches
La perfection, je ne sais pas ce qu’elle est
Mais je sais que chacun à besoin de l’autre pour vivre

Et tu voudrais faire l’inventaire de toutes les choses qui te dérangent
au point d’en oublier ce qui pourrait l’arranger
Ce n’est pas le temps qui ronge l’existence des hommes
Mais l’homme lui-même, à perdre son temps
Quand il se laisse envahir par la misère
parce qu’il voudrait la fuir
et qu’elle sera toujours là
comme la faim dans le monde
qu’il n’a pas cette humanité
de s’investir pour la combattre
car c’est contre lui-même qu’il se bat
si peu décidé à vouloir être heureux.


Posted in Citations, Dans la tête and tagged , , , , , , by with comments disabled.