Savoir aimer … le mensonge : comment – deuxième partie

Il y a quelques jours je lisait sur le blog de père Cantoche ces douces citations de Jules Renard, et l’une d’elle m’a interpellé

 » Dis quelquefois la vérité, afin qu’on te croie quand tu mentiras. « 

Et j’ajouterais, un bon menteur doit savoir flatter les gens, leur apporter du baume au cœur, pour les amener à sa cause. C’est la fable du corbeau et du renard…

Il doit savoir aussi les émouvoir, pour que le moment venu, ceux qui le regardent, acceptent ses erreurs … le menteur doit être quelqu’un de prévoyant …
Et moi je me dis qu’un bon menteur, c’est celui qui sait anticiper les événements … quand il saura qu’il va être démasquer, il va accuser le témoin d’être un menteur parce que c’est toujours le premier qui parle qui est écouté … après ça se transforme en querelle d’enfant et ça n’intéresse personne.

Un bon menteur doit aussi savoir brouiller les pistes, enfin je veux dire, savoir tenir des conversations compliquées pour que la personne qui l’écoute ne sache pas très bien où elle en est.
Vous savez, ce genre de conversation que nous avons avec les ados, qu’à chaque fois cela rebondit dans une autre direction et finalement le sujet initial, souvent un problème, n’est pas vraiment abordé… mais on a parlé alors on est content.

Alors, voilà l’allure général du menteur, et c’est à s’y méprendre, mais nous voyons en lui un véritable ami. Et je dois dire qu’il a réellement besoin d’un ami, mais il faut que cet ami soit suffisamment fort pour accepter de le voir comme quelqu’un qui a besoin d’aide, parce que quelque part il refuse d’affronter la vérité.

Maintenant je vais vous parler d’une technique de mensonge assez redoutable. Car nous nous y laissons prendre très facilement.
Le menteur commencera par vous avouer publiquement un énorme mensonge,
plus il est gros, mieux c’est … cela donnera du poids à ce qu’il va dire après.
Et je vous expliquerais à la fin pourquoi, pour le menteur surtout.

Vous allez me dire : « mais tout ce qu’il va dire après devrait être sujet à caution !!! » …

Et bien non, figurez-vous … et je vous explique comment.
Tout simplement, il va justifier son mensonge … il va vous faire croire qu’il a menti pour une bonne raison, sa cause est juste.

Et pour cela, il va vous mentir à nouveau. Mais ce qui compte avant tout, c’est que les justification, les preuves, les évidences soit nombreuses… Au besoin, il vous dira une part de vérité, en l’arrangeant à sa manière pour qu’elle viennent ajouter du crédit à ce qu’il affirme.
Et, cerise sur le gâteau comme on dit, ces justifications doivent vous émouvoir.

Elles vont provoquer en vous un choc, vous aller vous sentir scandalisé, révolté.
Le menteur va faire appel à vos peurs, il va vous transmettre les siennes.

Et face à cette accumulation d’éléments, personne n’ira se poser la question pour savoir si tout cela est vrai, vraisemblable … bah l’être humain n’est pas investigateur dans l’âme. Et il va surtout attacher de l’importance à ce qui l’aura choqué … en application du principe de précaution, … il a autre chose à faire que de se soucier de la ou les éventuelles victimes de ses mensonges.

En faites, il ne soupçonnera même pas la tromperie. Les détails seront si nombreux que l’on ne pensera pas une seconde qu’ils puissent être suspicieux.
Et dans le lot, le menteur prendra soins d’y glisser des détails invérifiables, genre preuve qui serait partie en fumé ou état d’âme … personne ne lit dans la tête des gens … et il y en a qui le font quand même (nous avons parmi nous des êtres doté de super pouvoir, des mutants … ou peut-être des extraterrestres, va savoir …).

Après cela, le menteur pourra continuer de mentir tout à loisirs, tout le monde lui fera confiance …

Et toute personne qui tenterait de remettre en question cette certitude, ce trône … aura toute la troupe de ceux qui croient en notre beau menteur sur le dos … tout simplement pour ne pas avoir à subir la honte de s’être fait dupé depuis le début.

Alors pour démasquer un tel menteur, il faudra attendre qu’il finisse par se contredire …mais d’une manière flagrante … que ça ne soit pas juste un mot qui lui ai échappé …

Je vous disais qu’il était important que le mensonge soit gros … car le jour où la vérité éclate il vous dira :

« Mais, je vous ai dit que j’étais un menteur tout au début … et vous, vous avez gobé tout ce que je vous ai dit, malgré tout … »

Alors moi je vous dis, à ce menteur, ne lui jeté pas la pierre … mais aidez-le… énergiquement … sourire.

Une tite vidéo … que même Charly pourra regarder … sourire


Posted in C'est ça la Vie, LE MENSONGE and tagged , , , by with 10 comments.