Lettre ouverte à ceux qui parlent de revoir la majorité sexuelle

Et aux autres qui craignent (…pour leurs abattis ?)

A ceux qui craignent, aux nom de la présomption d’innocence.
Alors que l’innocence, je la croyais définitivement acquise à tous les enfants.

Comment prendre soin de notre planète, alors que l’on est incapable de protéger ses enfants ?

Auriez-vous perdu la tête, vous dénoncez les atrocités de ces barbares qui mutilent, violent et tuent femmes et enfants, mais vous faîtes bien pire en vous réfugiant derrière vos juges pour condamner une enfant de 11 ans.

Auriez-vous perdu la tête, vous avez pourtant signé la convention des droits de l’enfant.

Parce que les enfants sont plus vulnérables que les adultes

Vous qui êtes adultes, décidés qu’une enfant de 11 ans était consentante pour un acte sexuel. Vous avez vraiment perdu la tête, car c’est le violeur qui aurait été condamné face à une victime adulte pour s’être mieux défendue.

Vous qui êtes adulte décidés qu’à 11 ans, un enfant peut être consentant face à un adulte. Est-ce un consentement éclairé ?

Certains actes de soins nécessitent le consentement libre et éclairé du patient. Pour l’aider dans sa prise de décision, le patient peut en outre désigner une personne de confiance.

Parce que, pour le coup l’on aurait davantage de considération envers un malade, de surcroît adulte car lorsque l’on est enfant, l’on s’en remet à la décision de ses parents.

Alors, pour vous éclairer, la personne de confiance serait en premier lieu, l’avocat du violeur et finalement, les juges ayant rendu leur verdict et qui nous éclairent totalement sur le respect qu’ils ont envers cette enfant.

Il aurait sans doute fallu que l’enfant soit un garçon, pour que le consentement s’éclaire d’un nouveau visage.

Et il y a consentement parce que l’on est dans un acte sexuel, et c’est moins important que d’aller voter car quelque part ça ne serait qu’un jeu. Et qu’au fond, le violeur a été victime d’un abus de faiblesse.

Vous avez signé la déclaration des droits de l’enfant qui énonce le droit d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation

Et soudain pris dans je ne sais trop quel remords, vous vous dites qu’il faudrait revoir l’age de la majorité sexuelle.

Auriez-vous perdu la raison, pour ne point vous rendre compte à quel point votre attitude est immonde face à cette enfant.

À onze ans, on n’a pas le droit de décider de sa vie, sans l’accord de ses parents, sauf pour se faire violer.

Vous devez vraiment aimer vos enfants pour penser ainsi.

Vous vous interrogés sur un Âge de la majorité sexuelle. Parce qu’aujourd’hui c’est  à la victime de prouver qu’elle a été violée et vous craignez que tous les violeurs d’enfants perdent le bénéfice de la présomption d’innocence.

Il n’y a pas de doute Vous devez vraiment aimer vos enfants pour penser ainsi.

Vous vous interrogez sur l’Âge de la majorité sexuelle. Parce qu’aujourd’hui, c’est toujours à la victime de prouver qu’elle a été violée et c’est moi qui craint que cela ne devienne, pour avoir l’âge, un permis de violer.


Alors, « balance ton porc » oui, mais le « porc » à déjà des complices dans les tribunaux

VOUS AVEZ POURTANT SIGNÉS LA CONVENTION DES DROITS DE L’ENFANTS ET VOUS N’EN RESPECTEZ PAS LES TERMES

 

Et Vous avez gardé la raison, mais le cœur n’y est plus

 


Posted in comprendre avec le coeur, Je vous écris and tagged , , , by with no comments yet.

Bonne année à tous …

Mon souhait pour cette édition 2010,
que chacun trouve l’apaisement dans son cœur.

Il y a vraiment trop de colère dans se monde, et ce n’est pas cela qui va apporter la paix !!!


Pour vous le faire comprendre, je voudrais vous l’expliquer au travers de ce drame qui s’est déroulé dans une grande surface à Lyon, la mort d’un jeune de 25 ans parce que 4 hommes ont voulu finalement lui donner une leçon.

Belle leçon en vérité, que pour apprendre les bonnes manières, on en arrive à tuer.

Quand des personnes sont chargés de la sécurité, ils doivent le faire à l’égard de tous, et en tout premier lieu, à l’égard d’eux-mêmes,

Et j’en arrive à me poser cette question : est-ce que le rôle d’un soldat consiste uniquement à tuer ses ennemis. Pour avoir la paix, il faut la briser ???

Lorsque l’on est chargé de la sécurité, ne devrait-on pas toujours chercher à apaiser ?

Lorsque l’on est humain, ne devrait-on pas chercher à préserver son bonheur, sans avoir ce besoin de mettre en péril celui des autres.

Mais l’on préfère répondre à la violence par la violence.

Ces 4 hommes ont voulu briser la colère d’un enfant en cédant finalement à leur propre colère. Ils auront porter un jugement sur lui, alors qu’ils n’avaient pas la fonction de juge.

Combien de personnes de part le monde, ce livrent à cet exercice, celui de juger les autres en proférant par exemple à leurs égards, des insultes …

Que savaient-ils vraiment de ce jeune de 25 ans ???

Mais ce que je sais à propos de ces 4 hommes, c’est qu’ils n’avaient pas d’amour à lui donner, parce qu’ils n’avaient pas le cœur en paix.

Aujourd’hui, ils ne doivent pas l’avoir davantage

Mais est-ce que ceux qui les regardent,

qu’ils soit de la famille de ce jeune homme,

de la famille de ses hommes,

peuvent aujourd’hui avoir l’esprit serein …

Vous pensez sans doute que 20 ans de prison va régler le problème ???

Ne voyez-vous donc pas que pour « bien faire » il faudrait probablement mettre tout le monde dans une cage, parce que l’homme n’est pas parfait !!!

Ces hommes ont été embauché par une entreprise, quelle formation ont-ils reçu pour en être arrivé à provoqué ce drame. On peut certes apprendre aux hommes à gérer leurs stress, leurs émotions …

Mais pourquoi ne sait-on pas encore aujourd’hui que tout ces sentiments, ces passions, viennent de notre cœur … et l’on voudrait ramener l’amour à des considérations d’ordre matériel, comme si la notion de sentiment lorsqu’elle s’exprime en milieu professionnel reposait sur les exercices pratiques.

Nos responsables ne veulent pas entendre parler de l’amour aux sein de leurs jolies boites, mais ils s’en servent pour vivre leur propre vie,

Nos responsables ne veulent pas entendre parler de l’amour aux sein de leur cage doré, mais ils s’en servent pour toucher les hommes dans leurs commerces mercantiles.

Au lieu de singer le bonheur, de caricaturer l’amour, en parsemant les vitrines des magasins de petits cœurs en plastique je souhaites que chacun le pratique avec franchise, en oubliant ce regard bouder de « gosse de riche » qui se la joue VIP.

Vous savez, cette grande idée que nous avons de nous-même :

C’est moi le plus beau et les autres, je leur dis : « PROUTE ».

L’Homme a inventé des lois pour se protéger, il veut que l’on respecte sa vie privé, alors il refuse d’être vue en public, ne veux pas communiquer son identité,

Il applique se principe de précaution pour se préserver de la misère qu’il pourrait subir, comme s’il voulait pratiquer « vaccination » mais il le fait à l’égard de ses semblables … Et cela abouti à un phénomène de rejet.

Où est passé notre sens de la communication ?

Et nous nous contraignons à dissimuler nos visages dans ces fêtes que nous partageons ensemble,

nous voilà tous à porter le voile, pour n’être regardé que comme des fantômes. Nous faisons de notre monde, un univers de méfiance éternellement sujet à la suspicion, à dressé des barrières, transformant notre vie en prison.

Ce qui semble gouverner nos vies, c’est la peur des autres pour ne point croire sois-même en se qui peut nous rendre heureux, parce que nous ne savons plus partager en frères, à ne nous soucier que de nous-même alors que nous mettons au monde des enfants.

Qu’allons-nous leur dire ???

Qu’un jour, ils seront nos futurs ennemis … !!!

Aujourd’hui, nous attacherions bientôt plus d’importance aux choses qu’aux humains :

Parce exemple : « veuillez laisser cet endroit aussi propre que vous voudriez le trouver en arrivant »

C’est bien de respecter « l’environnement » … mais il faut d abord respecter ceux avec qui l’on vie.

Notre environnement en sera naturellement respecté.

Tu vie avec tes semblables. Tu es obligé de les regarder comme toi tu aimerais qu’ils te regardent.

Que vos cœur s’apaisent, pour arrêter de vivre ensemble comme des idiots.


Posted in comprendre avec le coeur and tagged , , , , , , by with 8 comments.