On récolte ce que l’on sème (réédition)

Ce que l’on sème

Le bonheur est en toi, dit bouddha
tu t’rappel pas !?

Et ce que l’on sème
Ceux sont nos peines
Ceux sont nos joies

Elles s’en vont rejoindrent

Les cœurs et les âmes

Des êtres humains

Chacun les arrose à sa manière

Ce que l’on sème

Tout le monde le récolte

Et si j’en suis le propriétaire

Dis-moi quels sont mes fruits !

Dis-moi de quelles graines …

Pour les avoir semé

Car c’est dans ton âme

Que le fruit arrive à maturité.

On récolte ce que l’on sème

Et c’est en toi que pousse la graine,

À toi d’en prendre soin

De la faire joie ou peine.

Et tu voudrais pourrir la récolte

Lui jeter un sort

Prétendant le grain mauvais !?

À dire que le goût en est amer et rance

On récolte ce que l’on sème,

Et tu as cette tendre iniquité

D’aimer toujours les fruits de tes enfants

De tes amis,

et je ne t’en voudrait point pour cela.

Mais ne boude jamais une seule graine,

Fais-en un fruit sucré et savoureux

Car elle est pour cet enfant que tu ne connais pas encore

Promis à aimer le fruit à naître de ceux qui te sont cher.

On récolte ce que l’on sème

Et tout le monde voudrait que la récolte soit bonne

Puisque tout le monde sème

Autant que l’on s’aime

Gardant nos préférences, comme si c’était une liberté

Restant toujours attentionné envers ce champs immense

Tel les blés chantants sous le vent chaud d’un éternel été.

On récolte ce que l’on sème

C’est à toi de savoir si tu as envie de
faire de ta vie un joli fruit

Coule, ma vie coule,
Et je serais fidèle à l’amour
Et envers tous les Hommes
Pour n’être jamais seul,
Faire de l’amour, mon guide


Posted in La passion dans les mots and tagged , , , by with 4 comments.