Remise en question …

À propos de cette lettre d’un connard qui s’obstine à rester dans mes liens entrant j’avais posté 2 commentaires à l’attention de ma tite Marithé … bah ils ont été suprimé … voilà pourquoi elle semble s’énerver toute seule …

Le premier, il est moqueur … je sais …

Nous sommes d’accord la dessus, ma béro c’est surpassée … bah faut dire qu’elle aura été bien stimulé … alors on va faire comme dans l’école des fans, vous vous êtes tous  » défoncé  » une tite mention spéciale pour Pat qui l’aura fait comme une vrai princesse.
Ma tite fleur bleue, t’es bien bavarde … aussi bavarde que Véro … sourire … tu serais presque hors sujet, mais JACQUES te pardonnera … ou ça sera Ernest … MDR.

BISOUS LES ENFANTS … et bon week-end

Je me doutais bien qu’elle allait le prendre mal mais j’étais loin d’imaginer qu’elle continuerait à utiliser la seule arme qu’elle connaisse « les insultes » et encore « les insultes » …
Ma tite Marithé pourquoi ne prends-tu pas le temps de la réflexion …

Tu es très mal élevé à parler vulgairement quand tu évoques le deuil …

Voilà mon deuxième commentaire :

Ma tite Marithé crois-tu que ce soit par respect pour le deuil que Bernadette est en train de vivre que tu t’obstines à dire des mots grossiers … crois-tu que ce soit le bon moment … crois-tu … que ce soit en Dieu …
Tu sais la mort nous ramène à nos croyances …
Et la naissance nous ramène à l’amour …
Si tu allais voir notre petite plume, elle y parle de Jacques Salomé,  » ce Monsieur qui l’impressionne « 
Je te cite l’un des commentaires :

je suis allée à une de ses conférences, il est vrai que tu ne ressors pas comme tu es rentrée. Les remises en question fusent. C’est un vrai tsunami. J’ai aussi les cartes, mais pas toutes, je les ai offertes. Les pensées sont belles Bonne soirée Nicole

Tu sais ma tite Marithé, à propos de la remise en question, c’est comme la sincérité, c’est à l’égard de soit même qu’on la fait.
Là je te sens vexé à un point … comme si c’était de non retour.
Ce n’est pas le respect et encore moins l’amour que tu défends mais ta dignité que tu enfonce de plus en plus …
La violence te fais dire de plus en plus de bêtises, tout simplement parce qu’elle te rends incohérentes … tu veux glorifier l’amour par ton « soutien » envers Fabienne mais en étant agressive … ça peu pas marché, c’est courut d’avance …

Pour retrouver ta dignité, pense un peu plus aux autres, pour retrouver le sens de l’amour … enfin va voir Jacques … alors je vais te rassurer … j’ai aperçu NETTOUE c’est une amie de Fabienne …

LA TAILLE DE TON  » CERVEAU  » ce n’est pas moi qui la fixe … alors arrête de nous donner des indices, des  » évidences « . Enfin ARRETEZ LES FRAIS VOUS ALLEZ Y LAISSER TOUT VOTRE PORTEFEUILLE … MAUVAIS … PLACEMENT … CRISE … ON CONNAIT LA MUSIQUE

Ma tite Marithé, quand tu écris :

Nous n’entretenons  des relations qu’avec des gens  bien,  car notre antivirus anti-connard  est bien efficace  ..
Ba oui  quand on est seul, sans ami, que faire  sinon d’essayer d’exister en blabatant sur les autres,

Je dois bien me rendre à cette évidence que personne ne vient me voir, je suis seul, tu as raison …
Alors je devrais sans doute adopter ta stratégie en t’insultant à tout bout de champs.
Qu’en penses-tu, j’en ressentirais peut-être de la satisfaction ???
Oui, je me remet en question … je me dis que j’ai été trop gentil avec toi, j’aurais du te traiter de tous les noms pour que tu la ferme un peu, j’ai le sentiment que j’ai plus de vocabulaire que toi… sourire … c’est que je deviendrais prétentieux tout d’un coup … Mdr

Au fond, la violence ça à du bon … tu as tellement plus de visiteurs que moi …et je me dis que finalement je me suis complètement fourvoyé sur le sujet.

Je me suis fourvoyé en vous demandant d’aller voir ma tite fleur pour lui dire que ça n’était pas bien de laisser dire des gros mots sur son blog. J’ai demandé à Nettoue en autre de l’aider … et qu’as-t-elle fait … elle l’a aidé effectivement … et l’a aidé à me traité de connard.

Alors je pense à la visite qu’elle a faite sur le blog de notre petite plume sur cet article qui parle de JACQUES SALOME où elle écrit :

Appliquer ces maximes à la lettre serait un grand pas vers la sagesse. Je pense qu’il y a un juste milieu. Je suis surprise et admirative. Je ne connaissais pas cet auteur. Mais je m’en souviendrai d’autant que je vais chercher à en savoir davantage !
Merci Plume
Amicalement
Nettoue

Jacques Salomé est cette personne qui parle de la communication sans violence … face à ta façon d’agir, tu dois le prendre pour un illuminé …

Laisses-moi te raconter ce petit fait divers :

Ce week-end, j’ai fait taxi avec mon grand mimi et ses copains… mais l’un d’eux est resté avec 2 copines venues les rejoindre je ne pouvais pas emmener tout le monde, alors ils sont partis en tram. Pendant le trajet, le trio à fait ce que l’on appel une mauvaise rencontre. Deux jeunes étaient intéressé par les filles … elles sont descendu sur les conseils du copain, mais lui est resté et il s’est retrouvé avec les 2 jeunes sur le dos.
Ça c’est terminé en agression sous le regard indifférent des autres voyageurs.

C’est classique … personne ne veut prendre de risque, … même pas celui d’appeler la police …

Et je me dis que tout autour de notre petite fleur merveilleusement bleue, il y a un tas de voyageurs indifférent. Alors je me remet en question … est-ce qu’au fond la meilleur solution, ça n’est pas chacun pour sa pomme … pour préservé les amitiés que j’ai perdu aujourd’hui.

Je me dis que j’ai été ce monsieur qui l’a beaucoup aidé et plus que tout … et j’aurais du garder mes sous, la laissé dans ses soucis financiers pour les remerciements que j’en ai récolté :

Je cite ma tite fleur bleue :

Je dois avouer que je n’ai pas été avec une 22 long rifle sur sa tempe ceci dit il a fait une bonne action comme ça un peu de l’humanitaire finalement c’est toujours plus utile que pour l’avortement !

Tu sais ce qu’elle me fait comprendre ma tite fleur, je te laisse deviner … et que cela fasse rire tout tes amis, surtout Cricridamour qui m’a traité de trou du cul … au fond il a raison … le monsieur bien gentil qui l’a aidé plus que tout, elle le remercie en le lui enfonçant …

Tu comprends ma tite Marithé … t’as le droit de sourire, si tu veux …

Alors ma tite fleur bleue, si t’as envie d’être malhonnête devant tout le monde surtout … te gène pas …

Bon je te dis quand même … ma tite Marithé …parce que je ne suis pas sûr que tu devines tout :

Ma tite fleur sauve son âme en disant que la mienne est perdue. Oui, l’IVG nous nous sommes expliqué et toi t’as oublié … pour que je n’oublie pas …

Comme je te dis, ma tite fleur est bien bavard :

Tout ce que je sais c’est que Roger doc ou pas Afrique ou pas visa ou pas diplôme ou pas ne LUI regarde pas

Le truc tu vois, c’est qu’elle m’en ait parlé avant, c’est qu’elle vous en a parlé … j’ai rien inventé … c’est notre petite fleur qui à rêvé d’Afrique et comme ça n’était qu’un rêve de petite fille « tourmenté » je me demande pourquoi personne ne se pose la question :

Qui a écrit ce mail et pourquoi ?

À chaque fois que je vous ai demandé d’aider ma tite fleur, vous m’avez répondu par des gros mots.

Ceux qui se disent mes amis, m’auront plutôt conseillé de me taire, et aujourd’hui tu as raison, je n’ai pas d’amis et je crois que c’est aussi bien comme cela.

Une amie m’a dit, je ne te reconnais plus. Elle me conseil d’éprouver le plus grand des mépris. Elle ne me reconnais plus et j’aurais du lui répondre : « mauvaise mère qui me renie » car je répond aux messages de haine … et c’est moi qui devient le méchant, et c’est moi qui suis le connard.

Pour toi, ma tite Marithé, je sais qu’il n’y a pas de doute … mais pour tous, cela devient une réalité tangible, vous êtes tous comme ses voyageurs du tram,vous vous taisez pensant que cela ne vous regarde pas, que la violence ne vous regarde pas, que même vous ne l’avez pas vue …

(Alors nous allons protéger les ti bouts, mais pour laisser tomber le grand frères parce qu’il a … une tête de voyou … quand au papa c’est un … imbécile)

Alors je dirais, même Over-Blog et son service juridique … vous pouvez insulter à tour de bras qu’ils ne lèveront pas le petit doigt, il y a pourtant un règlement mais ils sont incapables de le faire appliquer … alors pourquoi se gêner.

Ma tite fleur vous a répété sans cesse : il cache sa méchanceté en l’enrobant dans un joli papier cadeau … enfin, un truc dans le genre …
Et ma tite Aline, c’est : il dit toujours les choses gentiment … alors c’est louche …
Et pi toi, ma tite Marithé … tout le monde sait …
Alors je suis vraiment noyé sous vos marques d’affection …

J’aimerais poser cette question à toute la blogosphère :

Si votre meilleur ami se faisait insulter, injurier, lui diriez-vous : c’est ton problème, ça ne me regarde pas. Et qu’en penserait-il selon vous ?

Tu as raison ma tite Marithé, je n’ai pas d’ami et encore une fois, c’est très bien comme cela.

Alors à l’attention de ceux qui se sentent concerné, juste ce petit poème :

Vouloir juste, …
Et c’est déjà trop,
À être neutre,
Car juste, pour ne point l’être

Et comme aurait dit Jacques Salomé :

En voulant préserver l‘amitié, on oublie l’essentiel

Moi je veux juste l’apaisement, la réconciliation
Et c’est déjà trop pour vous

Moi je veux juste défendre l’amour
Et vous croyez tous que je défend UN AMOUR

Car vous voyez l’amour comme une possession
À vous rendre jaloux au point de la rejeter sur les autres

Moi je veux juste que vous vous remettiez en question
Mais vous voulez tellement avoir raison …

Au point d’en perdre votre dignité
Ce que vous pouvez être bête !!!

 

Faut que ce soit JACQUES SALOMÉ qui vous le disent
Mais vous avez encore bien du mal …
Arrêtez de l’admirer, comme si c’était votre nouveau DIEU
vous allez finir par me faire croire que vous n’êtes que des hypocrites
Vous valez plus que cela, mais vous avez si peu confiance en vous

Mes « coups de pieds au derrière » sont là pour vous aider
J’ose vous parler en ami, mais pas comme CHARLY qui ne fait que rêver de l’amitié
J’ose vous dire en ami, même si vous ne savez pas  donner votre amitié …

Alors ma tite fleur, dis-moi un peu pourquoi je suis un connard …
Et que ce soit autrement qu’à la manière de « Bernadette »
Que je suis un connard, parce que je suis un connard

Vous voudrez bien tous répondre à la question entre parenthèse
Alors Sarang, mon ti SECRET, ma tite Raymonde … etc
J’attend vous explications …

Dis-moi, mon ti cœur, si je me rend au 34 dans cette rue à FRAMERIES
Ais-je une chance d’y voir ton ti derrière pour le botter …
Ça te fera du bien, je t’assure …

Parce que tu vois, j’espère que ça n’est pas cela que tu compte apprendre à ton petit fils
Lui apprendre à insulter les gens, à leur mentir, à les dénigrer …

Bon, nous avons des ti bouts à nous occuper
Alors comme je le disais à un « vieux papa »

ça n’empêchera pas les maux que ça nous les fasse dire et que le remède ça soit toujours prend ton biberon je vais t’aider à faire ton rot …toto.

Euuuuuh … je vais peut-être changer de méthode …

QUI VEUX TI BIBERON …
ÇA AU MOINS C’EST UNE BONNE REMISE EN QUESTION … 😉

Tien une vidéo, de mon ti Charles Aznavour


Posted in Je vous écris and tagged by with 2 comments.

La possessivité …

enfin, c’est une façon de voir les choses …

possessiviteCe qui se passe ailleurs doit resté ailleurs

Parce que son frère c’en est allé …


Tite Marithé, que veux tu que l’on te disent

que le deuil de bernadette est plus grand que celui de ceux que tu traites …

et est-ce opportum

crois-tu faire avancer la paix en te comportant ainsi … ???


Et toi, ma petite plume,

j’aimerais que tu explique pourquoi tu m’as écris (le 10 mai dernier)

Ce qui se passe ailleurs doit resté ailleurs

dans quel but m’as tu dis cela

J’E S P E R E que tu osera répondre 😉


Posted in Dans la tête and tagged , by with 1 comment.