L’argent et l’humanitaire…

Hier je t’écrivais …

J’ai parlé d’humanitaire avec mon grand garçon et je te disais, … l’humanitaire dépend de ce veulent apporter les autres, mais en premier lieu, il faut de l’argent. Parce que pour aider, il faut déjà s’y rendre… que tu n’y vas pas les mains vide… et pour le transport et l’acheminement il faut de l’argent. Et cela serait tellement mieux que tout le monde s’y mettent, je veux dire contribuer à l’aide humanitaire, plutôt que ce soit subventionné par des gens aisé… ou que se soit déductible des impôts comme en france, tu sais cette déductibilitée manque d’humanité quelque part. Il serait part plus sage de faire un impôt sur l’argent que l’on gagne et j’aurais presque dit honnêtement ou malhonnêtement parce que dans se monde il y a tellement d’iniquité que ça en devient malhonnête. donc je dirais faire un impôt plutôt que d’attendre que les gens fassent des dons. Comme si l’humanitaire devait forcement passer par le don de soit, que se soit souvent le don de l’argent.
j’ai besoin de t’expliquer par rapport à ce que tu disais de ce qui te choquais de cette cohabitation de la richesse et de la misère.
Tu vois mon ti amour, l’argent est nécessaire à l’humanitaire… et l’argent est mal répartie, il devrait toujours être le fruit d’un travail et il faut bien le reconnaitre, ceux qui on le plus d’argent, gagnent de l’argent qui n’est pas proportionnel à leur activité… parce que ceux sont des employeurs … donc on dit que c’est normal qu’ils gagnent plus … parce qu’ils ont des responsabilités … comme si la responsabilité d’un employeur comptait plus que toutes les autres… celle d’être parents, celle d’être aide infirmière … sourire. Et puis on gagne de l’argent parce que l’on est actionnaire, que l’on a gagné au loto… Et ces gens là profitent d’un système qui entretien l’iniquité …
En france nous avons mis un impôt de l’écologie, tu sais pour chaque produit il est prélevé quelques centimes … et je me dis, comme ça on aura des déchets plus propre… bon c’est pas drôle je sais. N’empêche…
Alors si nous faisions un impot pour l’humanitaire, je pense que cela serait plus juste … pour l’humanité. Mais il faudrait le faire sur le plan mondial. Enfin bref, c’est l’idée qui m’est venu aujourd’hui… sourire.

Et ce soir je ne devrais pas sourire… l’argent est encore dans l’affaire … je me dis que parfois l’on se résigne au mensonge pour faire les choses, et nous nous disons tous les deux que cela n’est pas bien. Parce que de cette manière nous ne pouvons pas avoir totalement confiance. C’est pour cela que nous nous disons la vérité. Mais ce ne sera jamais le mauvais exemple des uns qui justifiera les mauvaises actions des autres. Il les expliquera… oui.

Et je suis venu…

est-ce que l’on peu mentir pour défendre une bonne cause….?


Posted in comprendre avec le coeur by with 5 comments.

S’aimer…Toi et Moi, nous deux

L’amour est un partage
Et je t’offre mon cœur
L’amour est union
Et nous nous réconfortons

L’amour grandit
Tu ne crains rien
L’amour est arc-en-ciel
Il nous relie, main dans la main

L’amour c’est être deux
Pour ne faire qu’un
Et nos cœurs sont ses yeux
Qui suivent un seul chemin

L’amour est lumière
Il éclaire notre route
L’amour est bonheur
Pluie d’étoiles qui scintille dans nos coeurs

L’amour est pur
Et nous l’offrons
Comme une source
Eau qui redonne vie

L’amour est ortie
Et nous pleurons
L’amour est pardon
Il nous réconcilie

L’amour est richesse
Et tu relèves la tête
L’amour est humble
Et tu la donnes chaque jour

L’amour est compréhension
Regarde ce monde
L’amour est attention
Et je te couvre de mon amour

L’amour est caresse
Câline-moi de tes douceurs
L’amour est passion
Et nous fusionnons

L’amour est possessif
Nous nous appartenons
L’amour est liberté
Il te délivre de tes peines

L’amour est manque
Je suis heureux de t’entendre

L’amour est sève
Il la fait naître

pour toi ………….nous le somme déjà… sourire


Posted in comprendre avec le coeur by with 1 comment.

La crise… un manque d’amour…

Je me disais ce matin, le monde est bien triste… dehors il pleut et le ciel est encore dans sa nuit

Pourtant dans mon âme il y a un immense soleil

Un soleil qui me donne l’espoir
Car il sèche ces larmes qui semblent ne jamais tarir
Un soleil qui me donne envie de vivre
Parce qu’il donne l’essentiel

Un soleil qui me donne l’espoir
Car chacun à droit au bonheur
Que l’instant reste, est éternel
Un soleil haut comme trois pommes
Loin là bas et si proche dans mon cœur…

Ce matin je regarde la réalité, celle de la vie, celle du quotidien
Il faut vivre, il faut joindre les 2 bouts

Hier je suis allé régler mon loyer
Je vois qu’il a encore augmenté
Parce qu’il est indexé
Sur l’indice du coût de la construction
Et je lis cette phrase étonnante

L’indexation ne s’applique qu’à hauteur de 100% de la variation de cet indice
Quel soulagement…

Quand je regarde mes dépenses qui ne cessent d’augmenter
Je me dis que chaque chose que j’achète doit être indexée
Et je pense à l’essence qui est indexé sur le cours du baril de pétrole
Et je songe à tous ces premiers prix qui ont flambées

Mais là je ne connais pas trop l’indice
Et je me dis, ironique, ça doit être celui de satisfaction

Et quand je regarde ma feuille de paye
Là, il faut négocier
Pour tenter d’obtenir un semblant d’indexation

La réalité, celle de la vie, celle du quotidien
C’est que chacun veux pouvoir joindre les 2 bouts
Et c’est sans doute ce que fait ma boulangère
Quand elle demande 15 centimes pour trancher le pain

Aujourd’hui le monde est triste, parce que nous traversons
Une grave crise financière.
Aujourd’hui le monde est triste,
Parce que la finance n’arrive plus
Elle non plus à joindre les 2 bouts

Et tout le monde devrait pleurer ce drame

Peut-être devrions nous créer
Cette immense chaîne de solidarité
Pour leur venir en aide
Mais rassurer-vous
Ceux sont les gouvernements qui s’en chargent

Parce que finalement, il n’y a pas d’autre choix
Sinon, comme on dit
Nous allons en faire les frais
Et que l’on va au bout du compte
Quoi qu’il arrive quand même payer

Alors nous exigeons une augmentation de notre pouvoir d’achat

Parce que la réalité, la vie, celle du quotidien
Ce résumerait à une chose, celle de pouvoir joindre les 2 bouts

Et quand nous allons travailler
C’est forcément pour toucher une bonne paye
Pour tenter d’être plus riche
De joindre les deux bouts plus facilement

Et l’on en oublie l’essentiel
Que la richesse que nous possédons
Nous la devons à la terre
Celle où nous vivons.

Qu’il nous faut travailler cette terre
Pour être riche
Qu’il faut travailler tout court
Pour se sentir bien

Et qu’il nous faudrait vivre
Dans la misère la plus totale
A ne compter que sur une terre ingrate, aride
Pour en comprendre le sens

Et je vois mes gentils voisins de table au resto d’entreprises
Jeter avec soin leur pichet d’eau
Pour en remettre de la « propre »
Comme si l’eau avait été contaminée…

Alors qu’à l’autre bout du monde des enfants meurs de déshydratation

Et l’on en oublie l’essentiel
Que l’ont ne pense qu’a l’argent
Que notre vie devient triste
Parce que dans l’argent il n’y a pas d’amour

Et je songe à ses « services à personnes »
Qui deviennent déductibles des impôts

Comme si tout ce que nous faisions au quotidien
Était des services que nous rendions à des numéros
Que nous solutionnons nos peines
En faisans appel à l’argent

Que l’on met de côté le travail
Que l’on en oublie les valeurs humaines
Parce que l’on va d’abord rendre service
À ceux qui ont de l’argent

L’être humain à besoin d’être deux pour s’éterniser
L’homme à besoin de se regrouper, de se constituer en nations
À quoi ça sert de vivre en société
Si c’est chacun pour soit.

Et l’on passe sont temps à tout fiche en l’air
Au nom de ce dieu sans âme, l’argent
Et l’on passe sont temps à demander une augmentation de notre pouvoir d’achat
Quand à l’autre bout du monde c’est une augmentation du pouvoir de vivre qu’ils devraient réclamer

Alors qu’ici, nous avons tout pour être heureux…
NOUS nous comportons en être jaloux de ce que les autres possèdent
Alors que nous ne possédons rien d’autre que ce que la terre nous donne…et c’est seulement la vie

Tout le reste nous le partageons…
Et nous passons notre temps à le rendre inéquitable, parce que soit disant nous le méritons…Alors NOUS méritons certainement d’être triste parce que NOUS l’avons bien cherché…que NOUS devrions d’abord chercher le respect, la solidarité, l’amour, parce que tout simplement l’être humain n’est pas né pour vivre seul.

Alors mon ti rayon de soleil, moi je te tien la main … bien que je sache que je ne suis pas parfait

Simplement……………………………………………………………………………………………


Posted in comprendre avec le coeur by with 3 comments.