Le carnaval des écoles dans le quartier St Marceau

Il y a des jours comme ça où l’actualité décide de la direction à suivre. Je voulais vous reparler de cette haute Savoie et des humains qui y habitent. Mais c’est sous les ordres percutant des tambours que j’ai descendu ces escaliers toujours aussi abrupt, pour me rendre dans la rue.

Après avoir dépassé ce pâté de maison, j’ai rejoint cette joyeuse troupe.

Voilà donc quelques ti bouts en vadrouille…et parfois en rang d’oignons…

13241

Alors seul, au milieu de la foule…

Comme je l’écrivais à une tite fleur

Qui s’épanouirais en cette Bel(le)gique
Toujours dans la fête,

c’est magique

Qui me dit qu’elle n’y est pas toujours
Parce qu’au service des fêtards
Et que parfois, il se fait tard…

Et, seul au milieu de la foule
Tu voudrais leur faire un signe
Pour qu’ils posent le regard
Dans le tien.

Si les plus grands cherchent à profiter du plaisir,
Les plus petits se lancent à fond dedans.
Mais tous n’ont pas de préférences,
Et leurs sourires, ils l’offrent à tout le monde.
Alors, de ce cadeau, à toi d’en prendre ta part
Et parfois parle lui,
Par tes yeux, par tes mots.

13391

13421

Alors, d’abord pour les Mamans (devant-elles je me sens si humble … et pas seulement à cause du ménage) quelques vidéos… je n’ai pas la solution pour faire une seule pour le moment. Et ti soucis dans l’enchainement des séquences… et malgré de multiples tentatives, vous aurez droit à des ti flash back.

Et pour bien afficher les vidéos (et le site en général) éviter de prendre internet explorer, c’est pas pour dénigrer mais avec les autres navigateurs je n’ai pas de message d’erreur.

Get the Flash Player to see this content.

**§**

Get the Flash Player to see this content.

**§**

Get the Flash Player to see this content.

**§**

Get the Flash Player to see this content.

**§**

Get the Flash Player to see this content.

**§**

Get the Flash Player to see this content.


Posted in Eclatons-nous by with 4 comments.

En revenant de Thonon-les- bains, j’ai aperçu Roanne…

Qui me tendait les bras…

12931

Bon, c’est pas fini la balade, c’est juste que nous arrivons à Pâques et un petit prince, prénommé Kylian m’a convié à une petite course aux œufs avec une semaine d’avance. Et j’ai envie de dire … Nananère, car son jeune frère, prince également, m’a inviter à ce puzzle qui consistait à trouver la bonne tenu pour ces trois petits chats (… euh, si j’ai bonne mémoire). Et la princesse de ces lieux ne pouvait pas moins faire que de me prendre la main.
En faites, sur ma route, j’ai rencontré 2 princesses. Et je vous aurais bien mis leur frimousses, mais j’ai peur que les prétendants accours et elles sont encore bien jeune pour de trop tendre discours.

Alors voila, je voulais vous souhaites de bonne Pâques en buvant à votre santé ce vin sortie des caves roannaise que m’a offert ce roi, papa de ces 3 petites majestés.

Mais je voulais vous montrer la Vernaz telle que j’aurais voulu la trouver à mon arrivée.

6881

Vous ne m’ôterez pas de l’idée que la neige à son charme.

6841

Il me faut sans doute remercier la belote sur Internet, et donc 3 amies qui me permettent de vous montrer ces paysages… Et d’autres choses aussi.

6851

6861

Merci Nathalie pour ces photos.


Posted in Entre Thonon-les-Bains et Morzine by with 8 comments.

La vernaz

Le temps

Depuis hier, je suis confronté au temps, car il se prête à toutes les fantaisies.

Hier, ma petite Nath m’annonce fièrement, « ça y est la neige est tombé là haut sur la montagne »
et même un peu plus bas… mais elle s’est arrêté aux portes d’Orléans, visiblement pas autorisé à pénétrer dans ses « nobles » lieux.

Je sais que la neige, ça gène certain, mais moi ce qui m’intéresse, c’est d’en saisir la blanche et ses contours ouatés. Et je ne me vois pas refaire 1200 km pendant le week-end, même avec trois jours !!!
À moins qu’une bonne âme ne me fournisse l’hélico avec son pilote.

Mais le temps ne s’arrête pas là, en démarrant mon ordi, celui-ci m’informe que j’ai reçu des messages sur MSN, alors que j’étais hors ligne. Chose curieuse, ces messages étaient antérieur à ma dernière connection, et des ti mots doux qui dates de 3 jours, c’est à croire qu’ils ont traversés le désert avant d’arriver.

Remarquez que pour les SMS, c’est guère mieux, 12h pour parcourir 400km.

Là je dénonce, Bouygues à du fait appel à un livreur de pizza sur sa ti mobylette pour remettre le message. J’espère au moins qu’il était mignon…

Et si je vous disait que je suis poursuivie par le temps, parce qu’en allant sur un blog dans cette même matinée, j’y lis que l’on en manque… trop de choses à faire… parait-il !?

C’est possible ça …Mdr.

Moi, j’ai plutôt tendance à le laisser filer, et vous penseriez sans doute en me regardant faire, que je le perds…
Bah comme il me suis à la trace, je vais le laisser me rattraper puis le prendre et vous en donner un peu du mien. Autant pas gaspiller.

Bon, revenons à ces montagnes j’ai promis de faire de la pub à « la Vernaz » alors je vous offre un ti diaporama.
Perché à 800 m, dans un ti creux de la montagne, pour y parvenir 2 routes si je me souviens bien, et faut pas avoir peur de tourner le volant. Sur la route, il n’est pas impossible que vous y rencontriez quelques chamois en balade. Alors préparez votre appareil photo, mais ces animaux là ne prennent pas toujours la pose. Il y en a un qui est venu me faire coucou alors que je quittais ce charmant village. Sur son front, il était écris : « j’aime pas les clichés » donc, vous n’aurez pas sa photo.

Get the Flash Player to see this content.


Posted in Entre Thonon-les-Bains et Morzine by with 1 comment.