L’esprit de Noël…

280

J’allais vous demander, comment s’est passé votre réveillon, mais comme vous n’aller pas me répondre dans l’immédiat, vu qu’on n’est pas au Tél. ou sur MSN, je vais juste vous dire que le mien c’est passé en respectant les traditions ancestrales. C’est-à-dire, par le partage.

Il n’y avait aucune table de dressé, donc pas de nappe blanche, ni de bougie et aucun petit plat dans les grands. Pas de guirlandes qui brillent, ni de cadeaux avec de jolis nœuds. Non, rien de tout cela, juste deux cœurs qui se parlent avec une petite musique de fond pour que ce soit agréable.

Alors si je vous disais,… le cœur que j’avais devant moi était en or, c’est juste une image. N’empêche que ce cœur là roule en « carrosse » aux couleurs du soleil. Donc si vous le voyez passé, faites lui bisou. Et au cas ou vous auriez peur de vous tromper de personne, dites-vous bien qu’un bisou n’a jamais blessé quiconque.

Pourtant la soirée s’annonçait plutôt mal. J’avais écris un article qui parlait de l’intolérance, car je me disais que Noël est un jour où l’on doit se réconcilier. Et quitte à le faire, que ce soit avec ses ennemies, sinon ça n’a pas d’intérêt. Et parler de l’intolérance, c’est montrer nos erreurs pour pouvoir remettre en question nos certitudes.

Il y a 2007 ans naissait Jésus, date de référence pour notre calendrier. Et tout le monde l’a adopté, même les Arabes. Et c’est grâce au Arabes et à leurs chiffres que nous comptons les jours qui s’écoulent. J’aurais aimé que l’œcuménisme ne s’arrête pas là.

Et pourtant lorsque j’ai soumis mon texte à un comité de lecture improvisée…bah qu’est-ce que je me suis fait ramassé. L’esprit de Noël n’était sans doute pas encore arrivé. (j’ai quand même rencontré une personne qui semblait plus éclairé, et je l’en remercie)

Mais que signifie cette réflexion : « s’ils n’arrivent pas à s’intégrer, qu’ils rentrent chez eux »

J’ose espérer qu’il n’y a que chez les intégristes que l’on s’exprime de cette manière, car ce n’est pas très charitable comme sens de l’accueil.

Il parait que Dieu est Amour chez les chrétiens, et sans doute qu’il doit y en avoir entre eux. Mais pas pour tout le monde.

Si vous n’acceptez pas la différence, qu’avez-vous à proposé en échange.

Que les musulmans se convertissent pour qu’ils fassent de leurs parents des ennemies ?

Mes chers chrétiens, je connais les dix commandements et ce n’est pas ce qui est écrits.

Et vous chers citoyens qui semblez tout d’un coup rejoindre le camps religieux, la liberté de pensé, la liberté de culte, est-ce que cela vous dit quelque chose ?
Cette loi sur l’interdiction du port du voile a fait de vous des gens qui voient leur sens de l’intolérance comme une chose ordinaire, presque légal.

Moi je ne crois pas en Dieu, mais je crois à l’Amour et je ne vois aucune justification raisonnable dans vos haines. Et ouvrir la porte à l’intolérance religieuse, c’est ouvrir là porte à toutes les autres formes d’intolérance. C’est d’ailleurs ce que nous voyons aujourd’hui.

Mes chers citoyens, je connais l’esprit de la constitution et l’intolérance n’en fait pas partie.

Il parait que Dieu est lumière chez les chrétiens, et là je suis obligé de dire qu’elle n’est pas encore parvenu dans tous leurs foyers.

Et c’est au siècle des lumières que la 1ère constitution a vue le jour. Mais aujourd’hui, il fait bien sombre. C’est peut-être pour cela qu’il y a tant d’illumination au moment de noël, pour nous montrer la voie. Que la nuit ne serait que le symbole de la destruction.

Cette nuit pourtant, il me semble bien avoir vu une petite lumière et ce n’était pas une illumination.

Ces derniers jours, j’étais moi-même dans cette nuit. Et je vais vous montrer ce que j’y ai vue.

002

 Toutes les photos sont visibles dans le billet du 5/01/2008.


Posted in C'est ça la Vie by with 1 comment.

L’amitié et le respect 2

J’aurais un million de choses à vous dire sur l’amitié, et pourtant aujourd’hui je vais faire simple

Parce que,

c’est le bonheur que nous cherchons tous
Et que de son absence nous en souffrons.

Alors,

Un véritable ami, c’est celui qui t’apprendra à être fort

 

A ne pas douter de celui qui te dit : « je t’aime »
Et du coup, le prendre pour ton ennemie
Car, tu douterais de toi-même.

 

À te laisser pleurer, jamais ne t’y complaire.
Pour t’empêcher de sombrer,
T’interdire la compassion des autres, pour te plaire.

 

Un véritable ami, c’est celui qui refuse de te porter, mais qui toujours, te guidera.

Dédié à ceux qui savent que le bonheur existe mais pour l’instant n’y croient pas, perdent la confiance qu’ils ont en eux et le respect de soi.


Posted in C'est ça la Vie by with 2 comments.

L’amitié et le respect

Voilà un sujet éternel qui nous fera toujours parler. Mais n’est-ce pas ce qui est bien dans la vie ?
Car notre existence ne se résume finalement qu’a des échanges entre les Hommes.
Alors, autant qu’ils soient aussi bon que possible.
J’ai lu sur un blog cette phrase d’un personnage connu, ce cher Timsit,

« Avec les femmes, il y a trois étapes : tu les fais rire, tu les fais jouir, tu les fais chier. Et il ne faut jamais passer à la troisième étape avant d’avoir franchi les deux premières ».

Et parce que c’est un comique qui le dit, tout le monde en rit.

Pourtant, comme le fait remarquer Christophe : « il manque de nuances Timsit. Si ses relations avec les femmes se cantonnent à ces trois étapes je trouve cela dommage voire pitoyable ».
Mais sans doute que de la vie, nous ne cherchons tous qu’à en jouir, comme si tout nous était donné et du. Et que la femme et son plaisir qu’elle procure en fasse partie, ça serait dans l’ordre des choses.

Pourtant la vie est un partage que vous voulez nier alors que c’est ce que vous faites en allant sur les blog, j’ajouterais gentiment « bande d’imbécile ».

Alors oui, mon cher Timsit, là tu cantonne la femme au rang d’un objet, tu la rabaisse et la dévalorise. Et parce que tu serais Timsit, ça ferait pas pareil. A mon avis, c’est pire et tu donnes de bonnes raisons à ses hommes qui ne pensent qu’à eux.

Car que se cache-t-il derrière le mot « chier » que l’homme prendrait sa douce moitié pour une femme de ménage, que le ménage n’étant pas assuré, il lui ferait des scènes qui seraient son homonyme, et parce que insatisfait de la tournure des choses prendrait les choses pour en venir aux mains. et ça c’est chier aussi !

Et curieusement, enfin presque…dans tous les commentaires qui suivent, je ne vois que « j’ai eu, j’ai pas eu… étape 1, étape 2, étape 3 » c’est quoi tout ça ? Un jeu vidéo et avec classement.

Je veux bien croire qu’il existe l’amour du jeu, mais je ne suis pas sûr que dans l’affaire, tout le monde en jouit. En tout cas, l’amour tout court, je ne la voie pas et le cœur risque d’en pâtir car il n’aura rien à se mettre sous la dent.

Là je suis obligé de vous dire que vous faites preuve de discrimination à son égard.

Problème d’intégration et faudrait peut-être voter une loi pour remédier à cela, …même si je pensais que cela tombait sous le sens. Mais apparemment les lois sont faites pour cela, pour nous dicter notre conduite, comme si nous n’avions plus de conscience.

Donc pour continuer dans le même registre dégradant cette phrase de Jean-Paul Richter :

« Les femmes ressemblent aux maisons espagnoles, qui ont beaucoup de portes et peu de fenêtres. Il est plus facile d’y pénétrer que d’y voir clair ». Car je ne vois rien dans ces mots qui puissent me faire penser que ce Jean Paul glorifie la femme.
Encore, un objet mais là ça serait une maison, est-ce que c’est mieux ?

Et si le proprio, non pas de la maison mais du blog, s’exclame :
« J’aime bien quand elles râlent et tu as vus ça marche Marcel !!!!!! » c’est sans doute pour s’être souvenue de son précédant post. Mais, cela convient-il à ces dames ?

Et si un peu plus loin on entend cette question : « C’est à cause des poils que tu dis ça ?
MDR » ça tombe sous le sens. Alors mes chers enfants je vous explique : les poils, c’est forcement poilant. Re MDR.

Juste un dernier détail, à propos des blondes. Pour moi, les bondes me font penser à des anges, quand leurs cheveux s’épanouissent en contre jour à l’heure du soleil couchant. Cela évoque la candeur. Et parce que les hommes aiment bien voir le mauvais côté des choses, la candeur à fini par se transformer en stupidité. C’est tellement plus cool !!!

Bref, à force de rabaisser la femme, l’homme est finalement obliger de ramper, question de hauteur. Et pour vous excuser, on dira que c’est la faute à NEWTON qui a dit « tout ce qui tombe de haut, retombe par terre ».
Et c’est juste à la bonne hauteur pour jouer aux billes. La chance !

Vous allez sans doute penser que là je rabaisse, alors je vous répondrais : « que l’on arrête de me montrer l’exemple, d’avance merci. »

Un petit dicton pour finir : « c’est en reconnaissant tes fautes que tu pourra être fière, car tu retrouvera l’estime de toi ».

Là, je reconnais les vôtres, alors excusez-moi.

Je vous parlerais de l’amité la prochaine fois. Euh juste un ti lien pour le plaisir vous cliquer ici


Posted in C'est ça la Vie by with comments disabled.