L’ordre du monde et ces primaires

 

Dans la liste des bonnes résolutions de cette nouvelle année, nous avons celle de ne rien changer. Elle semble promise à un belle avenir car elle est tellement bien installée.

Elle repose sur deux croyances :

La première

« Nous avons cette tendre naïveté de croire que ménager les plus riches constitue un gage de sécurité destiné à garantir nos bénéfices futur. »

Une certitude en découle, le riche voit son statu renforcé … il sera même élu !

N’est-ce pas, Donald !!!

la deuxième

« Nous avons aussi cette indicible candeur de croire que nous devons tout à nos employeurs, comme s’ils étaient DIEU à leurs rendre grâce pour le travail qu’ils nous offrent »

Nous défendons la laïcité, que diable !!!

 

Le plein emploi sera toujours vu comme une utopie dans un monde où l’on passe son temps à ce plaindre de la part qui nous revient, en accusant le plus humble de nous la voler.

Et avec la complicité de quelques rêveurs, nostalgiques de belles lavandières, des hommes préfèrent trimer comme au temps des galéres, plutôt que de laisser leurs places à des esclaves mécaniques.

Ce n’est pas l’évolution des technologies qui engendre le chômage, mais l’homme qui veut s’en approprier tous les bénéfices.

Le chômage n’est que le résultat d’une iniquité.

C’est la société dans laquelle nous vivons tous, que nous avons construis jours après jours, années après années, siècles après siècles qui permet à toutes entreprises d’exercer son activité.

C’est la société qui permet à toute entreprise de se développer parce qu’elle lui apporte l’environnement nécessaire à son expansion.

C’est à cette société que nous devons tout, car nous en somme les inventeurs.

Mais nous n’avons pas encore trouvé les dignes défenseurs, seulement et surtout cette foultitude de profiteurs.


Et finalement, nous voilà face à des primaires au ton bien primitif. Des primaires sans grande évolution tout juste digne de l’âge de pierre qui pourrait sans doute plaire à Lucy.

Lucy en reste songeuse…

 


Posted in Citations, HUMOUR, Je vous écris and tagged , , , by with no comments yet.

Les bonnes résolutions de la nouvelle année

 

On a souvent cette stratégie qui consiste à multiplier les résolutions en pensant que dans le lot, il y en a bien une qui sortira comme si c’était la loterie car nous aurions trouvé la bonne combinaison.
Moi, je préfére n’en choisir qu’une, parce que ce sera la « bonne » et qu’elle aura« la bonne résolution » car elle s’imprimera, à jamais, en 3 dimensions pour nous sauver de ce monde « numérique » si plat et lisse dans lequel nous vivons.

Soyons juste, le monde numérique n’est pas ce plat pays si cher à Jacques Brel mais il manque visiblement de hauteur de vue. Et, nous pouvons compter sur lui pour nous plonger dans les profondeurs abyssales de la bêtise et de l’horreur. Vous savez, ce commerce complaisant sur les jeux de guerres ..
Alors, de là à penser que l’imprimante 3D pourrait nous sauver de ce monde, il nous faudra surtout de bons crampons.
Et ce n’est pas l’armée des journalistes, ces champions de l’information, qui vont nous sortir de l’eau. Faut dire qu’ils semblent pas bien dégourdis. La première chose qu’ils font, c’est de se copier les uns, les autres. Et si l’on met de côté cet esprit de solidarité si cher aux hommes ( de bonne volonté) c’est ce qu’on apprends à l’école du journalisme ?
Mais dés lors qu’ils sont face à un problème, ils leur faut recourir aux services d’un spécialiste ! c’est qu’ils auraient trop peur de se tromper !
Et soudain, nous voyons apparaître ces experts s’exprimer comme les grands prêtres au temps de la Rome antique à lire dans les entrailles d’innocentes victimes.
C’est si loin, ça les rendraient presque sympathiques.

Mais bien souvent, ils nous livre leur vérité doctement. À préférer défendre les intérêts de Monseigneur le Grand Capital pour mieux laisser le manant sur la paille. On les imagine volontiers tout de noir vêtu, tels les avocats d’un diable préférant s’adonner aux sciences occultes d’un moyen-âge que l’on croyait révolu.
Ces experts diplômés, nobélisés, pour avoir fait l’ENA et autre SciencePO (à nous laissé dessus) sans oublier toutes ces écoles qui se disent « hautes » (et nous, si petit) nous font croire que l’argent dirige le monde et qu’il ne peut en être autrement.
Nos experts voudraient décider du monde en définissant la manière de répartir l’argent.
Alors le bonheur doit se trouver dans le distributeur d’une banque !!!

Que je sache, la pomme ne se nourrie pas d’argent, mais de l’eau qui tombe du ciel.
Ce n’est pas non plus l’argent qui va la cueillir, mais l’homme, pour s’en nourrir..
Sauf évidemment si Eve la lui pique sous le nez


Posted in Citations, HUMOUR and tagged , , , , , by with no comments yet.

Lendemain de fête ou « quand les bonnes résolutions prennent des allures de langue de bois ».

ils n’ont pourtant pas la même couleur de poil … 😉

Ça serait presque normal. Après une traditionnelle fin d’année bien arrosée, on a la langue chargée, d’aucun diront pâteuse. Alors le bois (langue et gueule tout à la fois) c’est juste du recyclage, et en somme, une démarche éco-responsable.

Ne dit-on pas que dans la vie, il y a des choses qui comptent. il est donc logique, voir mathématique qu’un jour ou l’autre l’ère du numérique s’installe.

Et que ça serait le résultat qui compte (même si le résultat n’a jamais fait de hautes études pour en arriver là). Il faut ajouter qu’il n’y a pas si longtemps, nous n’étions encore que des numéros. Alors maintenant, nous pouvons tous rentrer dans les tablettes, tel des icônes aspirant à de plus hautes applications.

Or donc, si l’on y réfléchie bien, l’ère du numérique ne pouvait être que « le passage » obligé dans la grande horloge de l’évolution. héritage inaltérable, transmis à nos petits enfants. Et ça compte.. tout autant que la lumière au ton mordoré d’un soleil couchant qui s’éparpille sur l’océan laissant deviner, cette invincible armada à la conquête d’un nouveau monde, la flotte des sacs plastique.

Avec le numérique, faut vraiment mettre les choses à plat, ça vous épate !!! pourtant certain vous vendent (plutôt cher) la 3D. Quand on y regarde de prés, c’est quand même notre cerveau qui fait tout le boulot, c’est juste un effet d’optique. c’est qu’on nous ferait du plat, mais que ça serait juste une pâte fine, qui nous reste quand même sur l’estomac !!!

le numérique, faut que ça se mette à plat et généralement ça fini par vous donner le dos rond, comme près pour la prière. c’est quand même une bonne position pour se faire battre, tondre et qu’à force on en arrive à cette vie en deux dimensions.

Le numérique, faut que ça s’étale comme une gigantesque braderie, pour faire le grand déballage sur tout les écrans, à le faire redondant en nous laissant se sentiment de profondes platitudes.

Le numérique serait-il finalement, cet univers définitivement horizontal et sans relief ? Un ère qui aurait renoncé à prendre de la hauteur !?

A suivre


Posted in C'est ça la Vie, HUMOUR and tagged , , , , , by with no comments yet.