Chat-r’mant

Pour bien marquer la Saint Valentin voici une petite photo évocatrice

chuuut, … faut pas réveiller les chats qui dorment

Et, parce que cela faisait longtemps, et que ça serait un brin « VINTAGE » ma définition de l’amour en 1998.

 

 

Amour : Originaire de Bohème, l’amour aime, par le fait, beaucoup voyager. Et comme au temps de Marco Polo ou de Christophe Colomb, il fera de nombreuses conquêtes. L’amour commence très tôt. C’est d’ailleurs dès le plus jeune âge qu’il est le mieux toléré.
On n’observe durant cette période guère de 
complication.

En fait si l’amour est consommé dans les conditions normales d’utilisation, il peut se pratiquer toute la vie. A ce propos on notera un manque évident de clarté des notices explicatives dues à une multiplicité des sources d’informations. En effet, celles-ci ne se transmettent pas toujours par voie orale.

On peut par exemple utiliser la procédure classique de l’écrit ou avoir recours à l’audiovisuel qui est normalement placé sous surveillance, sans oublier le Minitel qui prétend, grâce à ce moyen nous faire voir la vie en rose.
Il existe un 
dernier procédé qui repose sur des recettes de grand-mère. C’est donc une méthode vieille comme le monde qui fait appel à des signes qu’il convient de décoder. Très pratiquée, cette méthode est aussi très controversée. En effet hormis les signes ostentatoires qu’affichent certains groupes décryptables par n’importe quelle intelligence, cette pratique ancestrale est souvent victime de son interprétation. Notamment, des adeptes ont recours au clin d’œil alors que chez certains il peut s’agir d’un banal défaut de prononciation. Un pied qui frôle son homologue peu avoir pour origine, soit une erreur de trajectoire, soit un réflexe d’autodéfense.
Mais comment expliquer par exemple la présence à la nuit 
tombante d’allumeuses, sous les réverbères qui posent des lapins encore chauds.

Une des particularités de l’amour s’est son phénomène d’accoutumance qu’il provoque chez la plupart des sujets atteints et comme tout ce qui est pris à haute dose (en arrivant au septième ciel) c’est son effet euphorisant qui se traduit par une perte du sens des réalités. Chez les éléments encore jeunes, mais qui disposent déjà de tous les accessoires, on peut remarquer la réalisation de nombreux essais comparatifs ce qui occasionne de fréquents litiges. En effet tous n’en sont pas au même degré d’investigation.
Aussi lorsqu’un élément n’a 
pas encore épuisé totalement le sujet, il n’est pas rare de constater la présence d’un second élément qui va s’investir sur le même terrain. L’amour se trouve alors pris entre deux feux, il ne sait plus où déposer sa flamme.

Lorsque l’amour vient, il a un effet dopant qui augmente le rythme cardiaque. Et, quand il s’en va, celui-ci peut vous briser le cœur.
C’est au moment où le soleil est déjà 
couché depuis un bon bout de temps que l’amour s’exprime le mieux. On le verra alors traverser des murs qui seront épais comme du papier à cigarette pour s’élever, s’élever, s’élever dans les profondeurs de la nuit étoilée.

L’amour peut être très dur en affaire, il exige souvent un contrat d’exclusivité. Mais le résultat sera à la hauteur de vos espérances. Ainsi lors d’un mariage d’intérêts, s’il prend bien l’accent professionnel, celui-ci peut raisonnablement déboucher sur l’amour du travail bien fait. Il arrive que l’amour traverse des passages difficiles. Aussi sortira-t-il de préférence à couvert afin d’éviter les zones à risques qui sont réputées pour leurs issues fatales.

L’amour est un phénomène de portée internationale. Il dispose donc de toute la panoplie administrative réglementaire : un dieu, un saint patron et une fête. L’amour ne vivant que sous les meilleurs auspices, son développement est considérable en période estivale. De plus, chez certains sujets, on remarquera une nette influence du cycle lunaire sur leur prédisposition à l’amour et dans ce cas de figure cela se traduit par de fréquentes sorties nocturnes surajoutées à des dons musicaux.

L’amour fréquente beaucoup les lieux publics et en particulier leurs bancs, encore que cette pratique tend à s’estomper depuis la disparition des pelouses interdites.

 


Posted in Ces petits instants du quotidien and tagged , , , by with no comments yet.

Premier salon du vintage à St Quay Portrieux


Posted in BRETAGNE, Un moment de détente and tagged , , , by with comments disabled.

TROGNONS DE POMMES ET PEAUX DE BANANES

Monsieur Manuel Valls a dit :


Je n’accepte pas que l’on pointe du doigt les plus faibles, car c’est faire injure à des femmes, des hommes, des enfants pour qui la vie est dure.

Mais il ne pointe pas davantage le doigt sur les plus fort, les plus fortunés, et sans doute dans un esprit d’équité ; Ou s’il l’a fait, c’est avec modération. Nous emploieront en la circonstance le terme de « diplomatie ».


Manuel Valls, serait-il ce socialiste qui s’égare, vers un déni de capitalisme ?

Monsieur Manuel Valls trouve déraisonnable de verser un revenu universel qui coûterait 350 milliards d’euros, c’est pourtant ce que touche actuellement 10 % de la population la plus riche.

Actuellement, les 6000 personnes les plus fortunés perçoivent un revenu moyen de 6 millions d’euros par an. Ce qui correspond à un salaire horaire de 2800 Euros.
Pour que cela soit plus parlant, un smicard qui voudrait obtenir un salaire de 6 millions d’euros devra travailler pendant 435 ans. Et je fais abstraction du gîte, du couvert, du découvert en banque etc …

Est-ce raisonnable de percevoir un tel revenu et surtout grâce à qui ?

Il faut bien que l’argent vienne de quelque part et c’est uniquement dans les banques que l’argent peut faire des petits. Ça reste encore un grand mystère, mais c’est ainsi !!!

Alors, c’est bien par le travail et la production des ouvriers que les entreprises font des bénéfices. Et il faudrait que le fruit du labeur de 435 travailleurs revienne à 90% dans la poche d’un seul personne.

Certains parleront « d’esclavagisme moderne ».
Moi je dirais simplement qu’il s’agit d’un vol et dans un cas comme dans l’autre ces personnes devraient être condamnés, mais on ne le fait pas.

En effet, la question que je me pose, c’est se qu’elles font de tout ce fric ?
Elles le verse à des associations humanitaires ?

C’est bien connu, les gens riche font de gros chèques aux bonnes œuvres. Au moyen-âge, ça leurs donnaient droit au paradis. Aujourd’hui cela n’a pas changé, et comme nous sommes devenus matérialistes, le paradis est devenu fiscal mais pour limité l’évasion la loi a installé des niches (c’est comme des cocons…pour les riches).

Combien ça coûte dans le budget de l’état, est-ce raisonnable ?

En France, on préfère avoir cette raisonnable attitude qui consiste à favorisé l’enrichissement d’une minorité car ainsi cette minorité à les moyens de soutenir l’activité des associations humanitaire et même de les entretenir…

En France (et comme partout dans le monde) nos responsables préfèrent produire plus qu’il n’est nécessaire pour faire baisser le prix de revient en se disant « Nous pourrons toujours refourguer les invendus aux associations et autres ressourceries. Ainsi nous entrerons dans un cercle vertueux ».

Et dans ce monde merveilleux, chômeurs et SDF sont assurés de toucher « trognons de pommes et peaux de bananes »

Je résume : en France on ne poursuit pas en justice les gens qui s’en mettent plein les poches à notre détriment, car nous croyons encore au paradis. Nous pensons qu’un jour, nous nous en mettront plein les poches. Le « veau d’or » à toujours la côte. Et, à l’heure ou je met sous presse (comme on dit dans les médias) le « veau » même s’il était « plaqué » nous ne voudrions pas davantage le partager.

C’est pour cela, que tout autant Manuel envoie « vallser » le socialisme au profit (toujours plus grand) du capitalisme (en prétendant que c’est pour soutenir l’activité qu’en à bien besoin)

Tout autant que ses concurrents, Manuel Valls défendent le grand Capital et ses idées de « pas partager » parce que c’est plus raisonnable, financièrement parlant … En plus, c’est LA LOI DU MARCHÉ et ça sonne comme LA LOI DU MILIEU, alors … chuuuut


Posted in C'est ça la Vie, Je vous écris and tagged , , , , , , by with comments disabled.